21 septembre 2017
Tunnel Casavant
Projet de 33,9 M$ avec innovation technique
Par: Benoît Lapierre
Esquisse de la plus récente version du projet du tunnel du boulevard Casavant Ouest. Source : Ville de Saint-Hyacinthe

Esquisse de la plus récente version du projet du tunnel du boulevard Casavant Ouest. Source : Ville de Saint-Hyacinthe

Chiffré à 28,7 M$ en 2013, avant que l’administration Corbeil n’applique les freins dans le dossier pour trouver des subventions, le coût du projet du tunnel Casavant atteint aujourd’hui 33,9 M$, et cela, malgré le recours à une nouvelle méthode de construction sans laquelle la facture aurait été plus salée encore.

Dans le projet initial d’un passage sous les voies ferrées du CN pour compléter le boulevard Casavant Ouest, l’option retenue par les Maskoutains en 2012, il était prévu qu’une voie ferrée de déviation d’une longueur de 1,8 km serait aménagée vis-à-vis le chantier.
Or, il n’est plus question d’un tel détournement du trafic ferroviaire durant les travaux. Le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau, a expliqué que le CN allait recourir à la technique de construction « en sous-œuvre », laquelle lui permettra de réaliser l’ouvrage de béton dans l’emprise même des voies ferrées sans qu’il y ait interruption complète de la circulation des trains.
« Le tunnel sera construit de nuit, d’un côté à la fois : une voie sera fermée pour les travaux, et l’autre restera ouverte. Durant le jour, les deux voies seront ouvertes et la circulation reprendra normalement. Ils vont pieuter directement dans le ballast, et tout réaliser de cette façon, sous terre. On nous dit que ça ne s’est pas fait souvent, mais sans cette méthode, les coûts auraient été encore supérieurs, et les délais aussi. On s’en allait vers les 40 M$, clairement. »
M. Bilodeau a précisé que c’est en raison de la nature argileuse du sol que le CN avait finalement renoncé à construire une voie ferrée temporaire, à cause des risques d’instabilité de l’ouvrage. Il a indiqué que le nouveau tunnel n’allait apparaître qu’à la toute fin des travaux, émergeant de terre au moment du déblaiement.
Lundi, le conseil municipal a donné son feu vert au projet de saut-de-mouton au-dessus du boulevard Casavant Ouest en décrétant l’exécution de travaux de 33,9 M$ financés à l’aide d’un emprunt de 32 M$. Remise en question en 2015 en raison de son coût, la solution « tunnel » avait alors été préférée une fois de plus à celle du passage supérieur, au terme d’une deuxième étude commandée par la Ville à la même firme d’ingénieurs qui avait réalisé l’étude initiale de 2005-2006.
Les travaux débuteront à la mi-octobre 2017 par la construction de ponceaux sous les voies ferrées par le CN, après quoi suivra l’opération de détournement du ruisseau Plein Champ par la Ville, de décembre 2017 à mars 2018. La construction de l’étagement ferroviaire se déroulera de mai 2018 à juin 2019, après quoi la Ville complètera le dernier tronçon du boulevard de juillet à novembre 2019. Par la suite, le CN procèdera au démantèlement du passage à niveau du chemin Grand Rang, dont l’extrémité est deviendra alors une impasse.
Les travaux réalisés par le CN ont été chiffrés à 28,4 M$ (26,5 M$ plus une enveloppe provisionnelle de 1,9 M$ requise par le CN), tandis que la construction du dernier tronçon du boulevard Casavant Ouest par la Ville coûtera 3,7 M$.
La Ville entend aussi créer, à partir du boulevard Casavant complété, une deuxième voie d’accès vers le Cégep et le quartier des études supérieures, un projet qui a été mis au programme des travaux de l’été 2020. 

image