7 février 2019
Qualifications nationales de patinage de vitesse courte piste
Rosemarie Charest et Francis Dumouchel percent le top 20
Par: Maxime Prévost Durand

Rosemarie Charest s’est illustrée aux qualifications nationales de patinage de vitesse courte piste, où elle a terminé 13e du volet féminin. Photothèque | Le Courrier ©

Plusieurs patineurs de la région maskoutaine étaient en action la fin de semaine dernière dans le cadre des qualifications nationales de courte piste, disputées à l’aréna Maurice-Richard, de Montréal. Rosemarie Charest et Francis Dumouchel, deux anciens membres du Club de patinage de vitesse de Saint-Hyacinthe (CPVSH), ont mené la délégation maskoutaine en perçant le top 20 du classement cumulatif.

Pas moins de 60 patineurs de partout au pays, âgés de 14 ans et plus, s’étaient donné rendez-vous pour l’occasion, tant du côté masculin que féminin. Du nombre, cinq provenaient de Saint-Hyacinthe et les environs, soit Roselyne Pigeon et Sarah-Ève Wille, du CPVSH, et Lia Mead, anciennement du club maskoutain, en plus des deux autres patineurs mentionnés plus tôt.

Rosemarie a obtenu le meilleur résultat maskoutain avec une 13e place au classement cumulatif. Se trouvant au 15e rang après la première journée de compétition, puis 17e après la seconde, l’athlète de 22 ans a terminé en force en obtenant son meilleur résultat de la fin de semaine au 1000 m, ce qui l’a fait grimper de quatre places au terme de cette dernière épreuve.

De son côté, Francis Dumouchel a entamé la fin de semaine avec aplomb en se hissant au 11e rang provisoire après l’épreuve du 1500 m, mais des ennuis le lendemain ne lui ont pas permis de terminer sa finale du 500 m, le faisant reculer de quelques places au classement. Il n’a pas participé à la dernière épreuve, celle du 1000 m, ce qui l’a relégué au 19e rang au cumulatif.

Outre nos deux représentants seniors, la relève de la région s’est également fait valoir. Une semaine après que son frère Félix ait participé pour la première fois au Championnat du monde junior de courte piste, Roselyne Pigeon s’est démarquée à son tour en grimpant au 30e rang du classement cumulatif. Grâce à ses belles performances au 500 m et au 1000 m, elle a obtenu ce résultat malgré une disqualification le samedi, lors de l’épreuve de 1500 m.

Les deux autres représentantes de la région, Sarah-Ève Wille et Lia Mead, ont quant à elles terminé respectivement 58e et 60e de ces qualifications nationales. Néanmoins, le fait d’avoir participé à ce rendez-vous leur permettra d’être sur la ligne de départ aux sélections nationales juniors, en mars, un privilège qui vaut également pour Roselyne.

image