22 février 2018
Le 24 février au Centre des arts Juliette-Lassonde
Saint-Hyacinthe, dernier passage obligé des Barr Brothers avant l’été
Par: Olivier Dénommée
Le groupe The Barr Brothers, évoluant autour de la complicité et de l’audace des frères Brad et Andrew Barr, a la réputation d’offrir des spectacles mémorables. Photo Pedro Ruiz

Le groupe The Barr Brothers, évoluant autour de la complicité et de l’audace des frères Brad et Andrew Barr, a la réputation d’offrir des spectacles mémorables. Photo Pedro Ruiz

Ça bouge beaucoup depuis quelques mois pour le groupe montréalais The Barr Brothers. Après la sortie de son troisième album studio cet automne, le départ de la harpiste Sarah Pagé au début 2018 et une tournée de quelques dates en Europe, le groupe offre une dernière série de dates en sol québécois avant de prendre quelques mois de recul. Saint-Hyacinthe sera la dernière destination des frères Barr avant qu’ils se fassent plus discrets.

Le départ de Sarah Pagé n’a pas déstabilisé le groupe, même si sa harpe était devenue une véritable signature pour les fans des Barr Brothers. Le chanteur et guitariste Brad Barr confirme qu’il y aura toujours cinq musiciens sur scène à leur passage à Saint-Hyacinthe le 24 février. « Notre cinquième membre sera la femme de notre bassiste, Lisa Moore [notamment associée au groupe Blood and Glass]. Elle est chanteuse et multi-instrumentiste, alors ça nous permettra d’essayer de nouvelles choses, soutient-il. La transition s’est passée mieux que ce que j’imaginais. »
Queens of the Breakers
L’album Queens of the Breakers, lancé en octobre, a eu droit à une belle critique en général à sa sortie, au grand plaisir du chanteur qui est lui-même très fier du résultat. « Je suis satisfait avec la musique et le flow du disque, mais c’est aussi notre meilleur spectacle en carrière et on a droit à une bonne qualité de salles », poursuit Brad Barr.
La quasi-totalité du nouvel opus est jouée en spectacle, mais le musicien admet avoir un petit coup de cœur pour « Look Before It Changes », une chanson intime qui « grandit » pour devenir de plus en plus intense, voire « sauvage », selon lui. Le reste du spectacle est consacré aux chansons importantes du répertoire des Barr Brothers, remontant à leurs débuts, il y a une dizaine d’années.
En première partie, le groupe laisse la place à Helena Deland, jeune auteure-compositrice-interprète qui se fait de plus en plus remarquer sur la scène québécoise.
« On est très reconnaissants du support qu’on reçoit des gens de Saint-Hyacinthe. C’est une des villes qu’on apprécie le plus au Québec », assure le Montréalais d’origine américaine, promettant « de tout donner » le 24 février. D’autant plus que plus rien n’est au calendrier avant la période des festivals. C’est donc une chance en or d’assister à cette soirée qui débutera à 20 h dans la salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde avant que le groupe ne prenne une pause bien méritée.

image