29 novembre 2018
Saint-Liboire reboise en grand
Par: Le Courrier
Des Liboirois ont procédé à la plantation de 240 arbres. Photo courtoisie.

Des Liboirois ont procédé à la plantation de 240 arbres. Photo courtoisie.

Le samedi 20 octobre, une vingtaine de citoyens de tous âges ont répondu à l’appel de la municipalité de Saint-Liboire et ont participé bénévolement à la plantation de 240 arbres. 

La troupe de bons samaritains a d’abord procédé à la mise en terre d’une vingtaine d’arbrisseaux devant les nouveaux domiciles de la rue Adrien-Girard pour ensuite planter, en un temps record, plus de 200 arbres indigènes sur les terrains des puits #1 et #3. Ce projet de reboisement vise notamment à réduire l’empreinte carbone de Voyages Humania en séquestrant 51,6 tonnes de CO2 atmosphérique, l’équivalent de 33 voyages aller-retour de Montréal à Paris.

L’agence Voyages Humania collabore depuis 2017 avec Arbre-Évolution et son Programme de Reboisement Social afin de compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) associées à chacun des déplacements aériens de leur clientèle.

« Nous savons très bien que les déplacements génèreront d’importantes quantités de GES responsables des changements climatiques. Il faut absolument, à tout le moins, compenser ces émissions de GES par des actions comme celles que nous soutenons avec Arbre-Évolution et nous espérons que l’ensemble du secteur voyage au Québec suivra notre exemple », explique François Cornut, fondateur de l’entreprise.

L’initiative de reboisement a été soumise par la municipalité de Saint-Liboire dans le cadre de l’appel de projets automnal du Programme de Reboisement Social. « Nous avons été emballés d’apprendre qu’un tel programme existait et nous n’avons pas hésité à soumettre notre candidature. Ce projet de plantation nous permet non seulement d’entamer le verdissement de notre nouveau développement domiciliaire, mais aussi de créer des haies d’arbres qui, avec le temps, viendront couper le son associé aux passages répétés des trains le long du chemin de fer », affirme Yves Winter, membre du conseil municipal de Saint-Liboire et horticulteur de métier.

Il est important de préciser que le succès de cette plantation dépendait en grande partie de la participation citoyenne, comme c’est le cas dans la plupart des projets de compensation-carbone organisés par Arbre-Évolution. « Nous sommes très heureux de voir qu’autant de gens ont répondu à l’appel pour venir planter avec nous des arbres malgré la température. C’est un signe que nos citoyens veulent s’impliquer et c’est pourquoi nous voulons continuer de prendre des initiatives comme celles-ci », renchérit Claude Vadnais, maire de Saint-Liboire, qui était présent à l’événement.

image