Caroline Ouellette promet de « se battre » | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Caroline Ouellette promet de « se battre »
20 mars 2014

Le Québec exclu de la Coupe Esso
Caroline Ouellette promet de « se battre »

Championne de l'édition 2013 de la Coupe Esso, l'équipe du Québec ne pourra aller y défendre son titre cette année. Hockey Canada aurait décidé d'exclure la participation d'une équipe midget AAA du Québec pour la prochaine édition. Une décision qui ne fait pas l'affaire de la capitaine d'Équipe Canada aux Jeux de Sotchi, Caroline Ouellette, qui promet de se battre pour que le Québec retrouve sa place.

Au hockey féminin au Québec, des équipes midget AA s'affrontent dans la Ligue de hockey féminin de développement au Québec (LHFDQ) tout au long de la saison. Parallèlement, quatre équipes midget AAA sont formées, réunissant entre autres l'élite des joueuses midget AA. C'est l'une de ces équipes, à la suite d'un tournoi, qui représentait jusqu'à l'an dernier le Québec.

« Hockey Canada veut que ce soit une équipe évoluant dans une ligue régulière qui représente la province [soit une équipe de la ligue midget AA], indique Caroline Ouellette. Le désavantage [en fonctionnant de cette façon], c'est que les autres provinces peuvent envoyer des joueuses de 18 ans, alors qu'au Québec, les joueuses de 17 et 18 ans sont dans les ligues collégiales pour la plupart. Auparavant, on allait à la Coupe Esso avec des équipes midget AA et on se faisait un peu massacrer. Hockey Québec a été intelligent de trouver un nouveau concept pour nous permettre de rivaliser et d'avoir plus de profondeur, c'est ce qui a permis au Québec de faire aussi bien », résume la quadruple médaillée olympique.Lors d'une conférence offerte aux joueuses de l'Express du Richelieu samedi soir, elle a promis aux trois membres de l'équipe ayant remporté le titre avec le Québec l'an dernier, et portant les couleurs de la région en saison régulière, de se battre pour changer cette situation.« Je trouve ça triste qu'aucune des filles du Québec ne puisse participer à la Coupe Esso cette année, a avoué Ouellette en entrevue. Je vais me présenter au meeting général de Hockey Canada et c'est sûr que je vais me battre. »L'an dernier, le Québec avait battu en finale l'Ontario par la marque de 5 à 2. Malgré le pointage en apparence sévère, les représentantes du Fleur de lys tiraient de l'arrière 2 à 0 en début de troisième période. Audrey Belzile, de La Présentation, avait entamé la remontée québécoise, « l'un des plus beaux retours auquel j'ai assisté », se rappelle Caroline Ouellette, en quête d'un premier titre pour la province à ce championnat.« Si elles avaient perdu, jamais on n'aurait eu ce combat-là. Je trouve triste qu'ils nivellent le talent par le bas », déplore-t-elle.

image