Une médaille de bronze au goût amer pour Gosselin-Deschesnes | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une médaille de bronze au goût amer pour Gosselin-Deschesnes
1 septembre 2011

Malgré un match sans point ni coup sûr en lever de rideau
Une médaille de bronze au goût amer pour Gosselin-Deschesnes

Jacob Gosselin-Deschesnes a lancé un match sans point ni coup sûr dans une victoire de 28-0 contre Terre-Neuve, le 18 août.-30-
De l'avis de plusieurs observateurs, la demi-finale opposant Équipe Québec à Ontario 1 au championnat de baseball junior canadien, le 21 août à Windsor, avait toutes les allures d'une finale avant son temps. Dominants lors du tournoi à la ronde, les représentants du Québec ont toutefois été incapables de marquer contre les Ontariens, s'inclinant 1-0.

Pour le Maskoutain Jacob Gosselin-Deschesnes, cette amère défaite signifiait qu'il raterait de peu une présence en finale, tout comme l'an dernier. L'artilleur de 20 ans était pressenti par les entraîneurs d'Équipe Québec pour agir à titre de lanceur partant, advenant une participation à la finale.

« C'est vraiment dommage parce qu'on avait une équipe hyper talentueuse. On a marqué près de 50 points dans les matchs précédents, mais contre Ontario 1, les choses n'ont tout simplement pas tourné en notre faveur », a-t-il confié.Dans une dégelée de 28-0 infligée à Terre-Neuve lors de son seul départ de la compétition, Gosselin-Deschesnes est passé à un but sur balles (accordé à la septième et dernière manche) de réaliser un match parfait. Il a néanmoins réussi l'exploit d'enregistrer une partie sans point ni coup sûr.« Ça m'avait mis en confiance, même si de toute évidence je n'affrontais pas les meilleurs frappeurs du tournoi. J'avais hâte au défi de lancer en finale, mais le sort en a voulu autrement. »

Une étape importante

Le lanceur droitier n'aura pas le temps de ressasser bien longtemps le passé, puisqu'il entreprendra, dans les prochaines semaines, une étape cruciale de sa jeune carrière de joueur de baseball.

Recruté par le Clarendon College, une école américaine située à deux heures de Houston au Texas et réputée pour l'excellence de ses programmes sportifs, Gosselin-Deschesnes y passera les deux prochaines années, avant de faire le saut en NCAA.« Je m'en vais rejoindre trois Québécois qui y sont déjà depuis l'an passé, alors je ne serai pas laissé à moi-même. On dit que c'est une petite communauté et que le sport est comme une religion pour eux. J'ai bien hâte de vivre cette expérience », a raconté celui qui débutera des études en administration.Avec ses 76 retraits au bâton et sa fiche de 6-1 au monticule des Guerriers de Granby de Ligue de baseball junior élite du Québec (un sommet parmi les artilleurs), Gosselin-Deschesnes s'est imposé en tant que leader durant la dernière saison. À titre de recrue, il entend en faire autant à Claredon dans les prochains mois.« On comptait sur moi pour transporter l'équipe à Granby. C'est ce que je veux faire avec ma nouvelle équipe : gagner la confiance de mes entraîneurs dès le départ. »

image