Les Castors prennent l'avance | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Les Castors prennent l'avance
8 septembre 2011

Ligue de baseball senior élite du Québec
Les Castors prennent l'avance

Denis Lamontagne a été intraitable après avoir accordé un circuit en solo en deuxième manche, vendredi, à Acton Vale.
Les Castors d'Acton Vale ont eu chaud, mais ils ont entrepris sur une bonne note leur parcours éliminatoire en disposant du Verdure de Trois-Rivières au compte de 2-1 dans la première rencontre de leur série trois de cinq, le vendredi 2 septembre, au Stade Léo-Asselin.

Les Valois ont eu besoin de onze manches de jeu avant de venir à bout de leurs adversaires trifluviens. Après avoir pris les devants 1-0 sur un ballon sacrifice de Frédéric Gaudreau dès la première manche, les Castors ont rapidement permis au Verdure de niveler la marque sur une claque en solo à la manche suivante.

Le reste du match fut l'histoire des lanceurs partants Denis Lamontagne et Maxime Maher, qui ont tour à tour muselé les frappeurs adverses. Tandis que Maher est demeuré au monticule tout le match, Lamontagne a quant à lui été remplacé par Steve Green en huitième manche après avoir enregistré sept retraits au bâton et avoir accordé six coups sûrs. Jean-François Rooney a ensuite pris la relève, de la neuvième à la onzième.C'est finalement Martin Bérubé, avec un simple à l'avant-champ, qui a procuré une victoire in extremis aux siens. Tommy Curkovic est parti du deuxième but afin de croiser le marbre sur la frappe de Bérubé.« C'était une partie à l'image de nos duels précédents contre Trois-Rivières. Le jeu défensif est toujours à l'honneur et les frappeurs sont toujours à la merci des lanceurs. Heureusement, on a eu le dessus cette fois », a analysé Steve Green.À preuve, malgré les quatre manches de jeu supplémentaires, les deux formations ont conclu la rencontre sans commettre la moindre erreur défensive, fait plutôt rare.

Une stratégie payante

Green, qui cumule les fonctions de gérant et de releveur, a expliqué que sa décision de retirer son as lanceur au terme des sept premières manches était purement stratégique et n'avait rien à voir avec sa performance.

« Denis est un lanceur dans la quarantaine. Si on veut lui accorder d'autres départs plus tard en séries, il faut éviter de lui imposer des matchs de 140 à 150 lancers. De leur côté, ils ont laissé leur partant (Maher) au monticule pendant dix manches et un tiers, mais on parle ici d'un joueur de 23 ans au sommet de ses capacités physiques. »L'horaire de la série est disponible au //actonvale.lbseq.com

image