La relève des Dodgers incapable de fermer les livres | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
La relève des Dodgers incapable de fermer les livres
8 septembre 2011

Baseball Junior AA
La relève des Dodgers incapable de fermer les livres

Les occasions de célébrer se sont faites rares pour les Dodgers, le jeudi 1<sup>er</sup> septembre, au parc Saint-Sacrement.
Forts de leur balayage en trois parties des Associés de Laval, les Dodgers de Saint-Hyacinthe ont entrepris avec confiance leur série de deuxième tour contre les Patriotes de Saint-Eustache, mais se retrouvent déjà face à l'élimination.

Les hommes d'André Smith ont échappé la victoire lors du troisième match, mardi, lorsque Maxime Gaboriault est venu en relève à Charles-Olivier Riendeau après un retrait en septième manche.

Deux coups sûrs, trois buts sur balles et deux points mérités plus tard, les Patriotes avaient renversé la vapeur pour soutirer une victoire de 3-2 aux Dodgers. En six manches et deux tiers, Riendeau avait été irréprochable, n'accordant qu'un point sur quatre coups sûrs, en plus d'enregistrer quatre retraits au bâton.« C'est une défaite très dure pour le moral. Un sauvetage bousillé en septième, ça fait toujours mal, encore plus cette fois compte tenu de l'importance du match », a affirmé l'instructeur Smith à l'aube du quatrième match.« Sans chercher d'excuses, l'arbitrage n'a vraiment pas été de notre côté. L'entraîneur adverse a d'ailleurs été le premier à l'admettre. La zone des prises de l'arbitre en chef était irrégulière. »

Un retour à la base

Jeudi dernier, au parc Saint-Sacrement, les Patriotes avaient nivelé les chances dans la série à 1-1 en défaisant les Dodgers au compte de 3-1. Alors que la défaite est allée au dossier du lanceur partant Jonathan Boutin-Dorin (2-1), c'est plutôt l'attaque des Dodgers qui inquiète l'instructeur Smith.

« On demande aux gars de mettre la balle en jeu, mais plusieurs essaient encore le gros jeu. Au moment où on va comprendre qu'on n'a pas besoin de sortir la balle du parc à chaque présence au bâton, il sera peut-être trop tard », a commenté Smith, visiblement agacé par la léthargie offensive de sa troupe.Les Dodgers avaient précédemment remporté par la marque de 5-3, le 31 août, la première rencontre de cette série, à Saint-Eustache. Michaël Guertin avait alors marqué le point gagnant à partir du troisième but en huitième manche, sur un optionnel de la défensive.Riendeau a excellé au monticule dans ce gain des Maskoutains, mettant la table pour le sauvetage de Jamal Gittens (2-0), qui n'a rien donné aux frappeurs des Patriotes en une manche et deux tiers de travail.Gaboriault, Gittens et Jordan Beaulieu ont chacun placé la balle en lieu sûr à deux reprises, mais c'est surtout la performance de Joël Trudeau qui a retenu l'attention du pilote des Dodgers.« Joël a élevé son jeu d'un cran depuis le début des éliminatoires. Son adaptation du midget au junior est maintenant chose du passé. Il a une bonne éthique de travail et fait de gros jeux pour nous tant au bâton qu'en défensive. »Les Dodgers feront face à l'élimination ce soir à 20 h, au parc Saint-Sacrement. S'ils devaient l'emporter, le cinquième et ultime match de la série sera disputé au parc Clair-Matin de Saint-Eustache, samedi.

image