Une équipe maskoutaine accède à une finale | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une équipe maskoutaine accède à une finale
6 mars 2014

6 e Défi Futsal
Une équipe maskoutaine accède à une finale

Le FC Saint-Hyacinthe (en orange) s'est rendu jusqu'en finale de la classe féminine du tournoi, mais s'est incliné face à une formation lavaloise.
Saint-Hyacinthe a accueilli plus de 52 équipes de futsal au cours de la fin de semaine dans le cadre de la 6 e édition du Défi Futsal. Une équipe maskoutaine a atteint la ronde finale en classe féminine.

Le FC Saint-Hyacinthe a dû s'avouer vaincu en finale face à la formation VTL Ladies de Laval. Les Lavaloises l'ont emporté 7 à 1, profitant d'une gardienne maskoutaine avec le genou endolori. Les Maskoutaines ont peiné à installer leur jeu et ont subi seulement une deuxième défaite en six rencontres dans le tournoi. Elles avaient blanchi tour à tour le club Dep Chalou et une formation de Mascouche en quart de finale et en demi-finale.

Du côté masculin, une finale toute Torontoise s'est dessinée en classe élite, la plus forte division. Le Futsal Club de Toronto, champion en titre, a été défait par ses grands rivaux, CABJ, par la marque de 3 à 1. CABJ avait éliminé plus tôt dimanche Les Québécois, équipe avec laquelle s'alignait le président d'honneur du Défi Futsal et ex-joueur de l'Impact, Patrick Leduc, en quart de finale avec un pointage de 2 à 1.En classe compétition, une équipe de Victoriaville a été couronnée après un parcours sans faute en six rencontres.Petite déception pour l'organisation, la formation marocaine de Casablanca censée participer au tournoi a mis trop de temps à faire les demandes de visa, forçant l'organisation à se tourner vers une nouvelle équipe à moins d'une semaine de la compétition. C'est là qu'ils ont demandé au second club torontois, CABJ, de combler la place laissée libre.« Ça nous aurait donné une belle visibilité à l'international, c'est certain », a soutenu le fondateur du Défi Futsal, Vincent Cournoyer, en parlant de la perte de l'équipe marocaine. L'organisation ne veut pas pour autant à tout prix attirer les regards internationaux. « On essaie de présenter le meilleur niveau de jeu possible tout simplement. »Plus de 300 personnes avaient assisté à l'ouverture officielle du tournoi.

Logistique

Pour la première fois, les activités principales du Défi Futsal se sont déroulées du côté de l'École secondaire Saint-Joseph. Auparavant, le Collège Antoine-Girouard accueillait le tournoi, mais avec sa fermeture, l'organisation a dû se retourner vers un autre site principal.

Quelques parties ont également été disputées au Cégep de Saint-Hyacinthe et à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme.Plus d'une centaine de bénévoles ont assuré le bon fonctionnement de chacun des sites. « Ça a demandé un peu plus d'organisation, mais tout s'est bien déroulé. On est rendu avec une organisation solide », affirme Vincent Cournoyer.

La France s'invite?

La 6 e édition du Défi Futsal n'était même pas terminée que déjà des échanges avaient été entamés avec des équipes françaises désireuses de venir participer au tournoi l'an prochain.

« Nous avons déjà reçu des demandes de la part d'équipes de la France pour participer au tournoi. Ça devrait être plus facile de les faire venir ici [que l'équipe marocaine] », soutient le fondateur du Défi, en faisant allusion aux demandes de visa.C'est donc dire que le Défi Futsal sera vraisemblablement de retour pour une 7 e édition en 2015. Et peut-être avec des Cousins en visite.

image