Une quête unique | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une quête unique
6 mars 2014

Vers le Rallye Aïcha des Gazelles
Une quête unique

Claudia Biron et Nathalie Leblanc participeront au Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc du 19 au 29 mars.
Dix ans après avoir vu le Rallye Roses des Sables à la télévision et s'être dit qu'un jour, elle allait participer à un rallye elle aussi, voilà que Nathalie Leblanc de Saint-Barnabé-Sud tient promesse et affrontera les déserts du Maroc du 19 au 29 mars dans le cadre du Rallye Aïcha des Gazelles.

En compagnie de sa navigatrice, Claudia Biron, Nathalie Leblanc sera au volant d'un Nissan Navara, un modèle européen, pendant dix jours à « s'amuser » dans le sable marocain.

« C'est le seul rallye sportif entièrement féminin. », explique-t-elle. Chaque équipage doit aller chercher des balises positionnées un peu partout sur le parcours. Pour les trouver, pas de roadbook, mais seulement une carte topographique. Même les jumelles sont interdites! Et la vitesse ne compte pas pour grand-chose. La distance parcourue pour atteindre les balises est l'élément qui détermine laquelle des équipes se classe le mieux.Cette passionnée de course automobile, de motocross et de VTT s'en donnera à coeur joie dans le désert. Déjà, Mme Leblanc et sa partenaire de course se sont rendues à San Diego pour y suivre une formation de deux jours pour apprivoiser la conduite dans le désert. Une formation qui a de quoi rassurer avant d'aller prendre part à cette grande aventure.« J'ai tellement hâte, lance-t-elle avec détermination. On s'est bien débrouillées à San Diego. On a toujours l'espoir de gagner. Je suis une fille compétitive! » Claudia Biron et elle, sous le nom d'équipage Destination Désert, devront toutefois se mesurer à des équipages qui font le rallye professionnellement, des duos qui sont payés pour y participer. « On aimerait au moins finir premières au Canada », se ravise-t-elle en riant.Six équipages représenteront le Canada, tous provenant du Québec, pour cette 24 e édition du Rallye des Gazelles. « Ce qui est beau avec le rallye, c'est que chacune des participantes y va pour aller chercher quelque chose de différent. Pour certaines, c'est le dépassement de soi. Pour moi, ce sera l'occasion de faire quelque chose seulement pour moi. Je travaille sur une ferme avec mon chum et quand je ne suis pas en train de travailler, je suis avec mes enfants. Là, je ferai quelque chose juste pour moi! »Un montant de près de 40 000 $ doit être amassé par équipage pour y participer, un montant presque deux fois plus élevé que pour le Rallye Roses des Sables par exemple. Les soirées-bénéfices ont été nombreuses et exploitées sous toutes les façons imaginables pour financer la majeure partie de l'expérience. Une portion du montant va à l'Association Coeur de gazelles qui vient en aide aux femmes et aux enfants, entre autres au niveau médical et scolaire.« Je me suis toujours dit que je ferai le Rallye Aïcha des Gazelles avant mes 40 ans. Eh bien, je viens tout juste de célébrer mes 39 ans. C'est enfin le bon timing pour y participer! »Il est possible de suivre leur aventure sur le site http://www.rallyeaichadesgazelles.com">www.rallyeaichadesgazelles.com dans la section Équipages. Destination Désert est l'équipage 145.

image