Une année mouvementée pour les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une année mouvementée pour les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe
3 avril 2014

Bilan de fin de saison
Une année mouvementée pour les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe

Trois semaines après la fin de la saison régulière, l'heure est au bilan pour les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, qui ont été évincés d'une participation aux séries éliminatoires de la LHJAAAQ en raison de leur dernier rang dans la division Perron-Burrows. Plusieurs changements au sein de l'alignement ont entre autres retenu l'attention pour la saison 2013-14.

Des 24 joueurs présentés en août dernier, seulement 11 figuraient toujours dans l'alignement des Lauréats au début mars. Plusieurs échanges ont été réalisés par le directeur général Patrick Arcand, certains joueurs ont mis fin à leur carrière et d'autres ont simplement quitté l'organisation.

« Étant donné que nous sommes un club lié avec un cégep, le but n'est pas qu'il y ait beaucoup de mouvements. On s'est fait un peu prendre en cours de saison, entre autres avec certains joueurs qui sont partis au junior majeur, d'autres qui avaient moins d'affinités avec le programme ou même un joueur qui avait trop d'échecs à l'école (un joueur doit réussir à l'école pour faire partie des Lauréats). C'est ce qui a fait qu'on a été forcé de bouger beaucoup », explique M. Arcand.Des joueurs d'impact sont partis, dont le meilleur buteur de l'équipe, Alexis Guilbault, échangé �� un club de la Colombie-Britannique pour respecter la volonté du principal intéressé. Guilbault est toutefois revenu dans la LHJAAAQ quelques semaines plus tard, mais avec le Collège Français de Longueuil.« La grosse perte pour nous aura été celle d'Alexis Guilbault. Ça a été un point tournant qu'il quitte [pour la Colombie-Britannique], et ça en a été un autre qu'il revienne avec Longueuil dès cette année. S'il n'était pas revenu à Longueuil, ça aurait été un cas plate, mais moins lourd », soutient le DG des Lauréats.Malgré la perte de son meilleur buteur, le Cégep de Saint-Hyacinthe a connu une saison au-delà des espérances de Patrick Arcand lorsqu'on parle du nombre de buts marqués. « À l'inverse, le point le plus négatif est qu'on a accordé beaucoup trop de buts », reconnait-il.Les Lauréats ont terminé la saison avec une fiche de 17 victoires, 32 défaites et trois défaites en temps supplémentaire.

Cap sur la prochaine saison

Pour sa troisième saison dans le circuit junior AAA cet automne, « aucun changement majeur » n'est à prévoir selon Patrick Arcand. La même équipe d'entraîneurs devrait être de retour, menée par Stéphane Donais, de même pour la plupart des joueurs qui ont terminé la saison à Saint-Hyacinthe.

Seuls Étienne Dufresne et le capitaine Jeff Scott sont assurés de ne pas revenir, compte tenu de leur âge (20 ans). Un nouveau capitaine sera donc choisi par l'organisation pour succéder à Scott. « On veut peut-être revisiter la formule des capitaines et assistants pour l'an prochain. Je pense qu'on va mettre l'emphase sur l'ensemble du groupe, travailler plus en formule d'équipe. On en a mis beaucoup sur leurs épaules [de nos deux premiers capitaines], on se fiait beaucoup sur eux, mais je crois que c'est davantage une unité qui va créer une chimie », avance M. Arcand.Le défenseur Joey Dubé reviendra dans l'uniforme vert à l'automne, selon les modalités de son prêt aux Montagnards de Sainte-Agathe cette saison. Selon les décisions prises dans le junior majeur, on pourrait revoir des joueurs comme Nicolas Dumulong et Félix Landry, qui ont terminé la saison 2013-14 dans le circuit Courteau.Un seul joueur ayant terminé la campagne à Saint-Hyacinthe a spécifié au DG que le type de programme offert par les Lauréats lui convenait « plus ou moins ».L'organisation ne peut compter que trois joueurs non inscrits au cégep dans son alignement.« Je veux vraiment bâtir une équipe pour gagner l'an prochain. Je ne vise pas seulement une place en séries, je veux gagner. Si les joueurs auxquels je pense viennent jouer ici, on devrait avoir une belle équipe », conclut-il.

image