Une expérience enrichissante pour Maria-Klara Suciu | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une expérience enrichissante pour Maria-Klara Suciu
1 mai 2014

Essais canadiens de natation
Une expérience enrichissante pour Maria-Klara Suciu

Maria-Klara Suciu a fait le plein d'expérience aux essais canadiens de natation au début du mois d'avril, à Victoria.
La nageuse du Club de natation de Saint-Hyacinthe (CNSH) Maria-Klara Suciu est passée bien près d'atteindre une finale en 200 m papillon, à sa première participation aux essais canadiens de natation, au début du mois d'avril à Victoria en Colombie-Britannique.

Avec un temps légèrement inférieur à 2 min 22 sec, elle a finalement pris le 24 e rang de cette course.

« C'est avec cette nage que j'ai établi le standard qui m'a permis de me qualifier pour les essais. C'est ma meilleure performance en carrière dans cette nage. Je n'étais qu'à une seconde de la finale », raconte la nageuse.Outre le 200 m papillon, elle a également participé au 100 m papillon et au 400 m quatre nages durant son séjour à Victoria. Dans la première des deux courses, elle a terminé 55 e sur les 57 participantes. La Maskoutaine est tout de même satisfaite de cette course, même si elle avoue qu'elle aurait pu mieux se dérouler.Pour ce qui est du 400 m quatre nages, Maria-Klara a inscrit un autre record personnel, prenant finalement le 36 e rang.« C'est aussi ma meilleure performance à vie. Ce qui est plus surprenant, c'est que la compétition s'est faite pas très longtemps après l'atterrissage, à cause d'un retard. Nous sommes arrivés à minuit et je nageais le lendemain à 11 h », explique-t-elle, ajoutant au passage que le dernier mois d'entraînement a été plutôt intensif.

Le meilleur est à venir

Avec tout ce nouveau bagage d'expérience, la jeune nageuse de 16 ans affirme avoir fait le plein de motivation pour s'améliorer en vue des prochaines compétitions d'envergure.

« J'ai pu me comparer aux nageuses d'expérience qui étaient là-bas. Pendant que j'observais, j'ai également pu en retirer certains trucs pour améliorer mes courses », explique celle qui était la seule nageuse du CNSH présente.De son côté, l'entraîneur de Maria-Klara, Salim Laoubi, est très content de la tournure qu'a prise la compétition, compte tenu des embûches qu'a connues la jeune athlète depuis le début de la saison. « Avec toutes les blessures qui l'ont ralentie depuis le début de l'année, je suis très satisfait de cette première expérience à des essais canadiens. Elle a profité de sa présence auprès de nageuses expérimentées pour développer de bonnes aptitudes pour ses courses », résume-t-il.Pour ce qui est des prochaines compétitions, ce dernier travaillera avec sa protégée sur le côté plus stratégique des courses.« Depuis le début de la saison, nous travaillons vraiment la stratégie et sur la gestion de la deuxième moitié de la course. C'est toujours sur cet aspect que nous allons travailler d'ici les prochaines compétitions », ajoute l'entraîneur.La prochaine compétition d'envergure aura lieu au mois de juillet à Saskatoon. Ce sera encore l'occasion pour Maria-Klara de se confronter aux meilleures nageuses du Canada.« Mon objectif pour cet été c'est vraiment d'atteindre la finale A ou B lors du 200 m papillon. Pour ce qui est des prochains essais canadiens au printemps prochain, je vise une finale », déclare l'athlète avec détermination.

image