Le Collège Saint-Maurice se lance le défi | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Le Collège Saint-Maurice se lance le défi
22 mai 2014

La course au secondaire
Le Collège Saint-Maurice se lance le défi

Une trentaine d'élèves du Collège Saint-Maurice s'entraînent depuis plusieurs semaines déjà en préparation au défi « La course au secondaire » lancé par Pierre Lavoie.
Peut-être avez-vous remarqué des groupes d'étudiantes aux couleurs du Collège Saint-Maurice courir régulièrement dans les rues de Saint-Hyacinthe. Une trentaine d'élèves de ce collège privé s'entraînent depuis quelques mois déjà en prévision de leur participation au défi « La course au secondaire » lancé par Pierre Lavoie.

Ce défi consiste à courir à relais la distance séparant Québec et Montréal, soit près de 270 km, du 24 au 25 mai. Une centaine d'écoles de la province, dont le Collège Saint-Maurice, y participeront.

Une motivation différente pousse chaque participante à se dépasser dans le but de participer à « La course au secondaire ».Andréanne Laroche, une élève de 5 e secondaire, avoue ne pas être une sportive dans l'âme. « C'est parti d'une idée folle. Quand on est venu nous présenter le défi, j'ai regardé une amie et on s'est dit : on le fait! »« C'est beau parce que ça rassemble autant celles qui commencent à faire du sport que celles qui en font déjà régulièrement », ajoute Andréann Lamarre, qui pratique le soccer et la natation, également étudiante en 5 e secondaire.Les entraînements ont commencé avant les fêtes avec la trentaine d'adolescentes sélectionnées au terme d'un camp au début de l'année scolaire réunissant près de 60 élèves. Quelques groupes ont été formés pour ces entraînements, certains allant courir sur l'heure du dîner et d'autres après les cours.« On a toujours une petite peur de ne pas pouvoir tenir tout au long du défi, mais avec les entraînements que nous avons, je pense que le corps sera prêt pour le défi », lance Ève Savoie, une autre élève participante.Près d'une vingtaine de kilomètres seront courus par chacune des élèves du Collège. Le défi ne prend pas de pause, signifiant qu'il continuera même durant la nuit. « C'est ce que j'appréhende le plus, ne pas dormir beaucoup », soutient Andréanne Laroche.Des duos seront formés et se relaieront de Québec à Montréal.

Prendre l'habitude de la course

« Quand tu commences à courir seul chez toi, souvent tu te pousses pendant deux semaines et après tu te démotives », soutient Andréann Lamarre.

L'effet de groupe lors des entraînements en préparation du défi aide à garder la motivation avouent les trois participantes rencontrées.« Quand j'ai commencé à courir et que j'ai vu que je pouvais me dépasser, ça m'a donné le goût de continuer, mentionne Andréanne Laroche. C'est certain que je vais garder l'habitude de courir. Je me suis déjà inscrite à une autre course plus tard dans l'année. »Et c'est exactement la mission que s'est donnée Pierre Lavoie avec « La course au secondaire », soit de donner le goût à l'activité physique aux jeunes de partout au Québec.

image