Pas de K.O. mais une victoire convaincante | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Pas de K.O. mais une victoire convaincante
28 mai 2014

Michael Gadbois l'emporte face à Jacek Wylezol
Pas de K.O. mais une victoire convaincante

Michael Gadbois a signé sa 11 e victoire professionnelle dans un gala d'Eye of the Tiger à Pointe-Claire le 22 mai.
À son premier combat de huit rounds en carrière, disputé le 22 mai à Pointe-Claire, Michael Gadbois s'est montré dominant face à son adversaire, le Polonais Jacek Wylezol. Si bien que les juges lui ont donné un avantage considérable à la limite du duel, remettant des cartes de 78-74, 79-73 et 77-75 pour lui offrir sa 11 e victoire chez les professionnels.

Il s'agit selon le Maskoutain de son « meilleur combat à vie chez les professionnels ». Il demeure ainsi invaincu en 13 combats, conservant une fiche de 11-0-2 (3 K.O.). Il signe du même coup une deuxième victoire consécutive, après ses deux combats nuls enregistrés en 2013. Son dernier K.O. remonte à 2012 face à Dave Aucoin.

Michael Gadbois a contrôlé le centre du ring tout du long de l'affrontement face à Jacek Wylezol, ne laissant que les câbles au Polonais pour se réfugier. Dès les premiers instants, on a pu sentir Gadbois affamé et déterminé à signer une autre victoire.« Lors de mes trois derniers combats, je n'avais pas connu de très bons premiers rounds. Je me devais d'arriver en force, c'était important. »Conservant une bonne garde durant la majeure partie des huit rounds, le Maskoutain n'a pas encaissé de durs coups, alors qu'il a pu profiter des brèches dans la défensive du Polonais, qui gardait souvent les mains basses, pour placer les coups les plus précis et d'impact, surtout en début de combat.Même s'il s'agissait de son premier combat de huit rounds, le boxeur de Saint-Hyacinthe n'a pas connu de baisse d'énergie. « J'étais confiant. J'avais hâte de monter sur le ring. J'ai eu une bonne préparation et ma condition physique était impeccable. J'ai eu un petit manque de concentration au 7 e round, j'avais les mains plus basses et je suis embarqué un peu dans son jeu, mais je suis revenu fort pour finir le 8 e round », a raconté l'athlète de 27 ans.Gadbois a mérité les félicitations de Camille Estephan, président d'Eye of the Tiger Management, immédiatement après la fin du combat, avant même que le résultat ne soit dévoilé. « Il était vraiment content de mon travail. Il m'a même rappelé cette semaine pour me reparler. C'était une victoire importante pour moi et pour mon avenir. »Parlant de son avenir, il ne serait pas impossible de le revoir dans le ring très bientôt, peut-être même dès juin. Mais rien n'est encore confirmé pour l'instant.

image