Joé Lachambre renoue avec la compétition en République tchèque | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Joé Lachambre renoue avec la compétition en République tchèque
19 juin 2014

Futnet
Joé Lachambre renoue avec la compétition en République tchèque

Joé Lachambre est retourné récemment en République tchèque pour goûter à une autre expérience internationale en futnet.
Après plusieurs mois sans participer à une compétition de futnet (soccer-tennis), Joé Lachambre a eu l'opportunité de renouer avec la compétition à la mi-mai lors de la Coupe du Monde par équipe de futnet en République tchèque.

Le Dionysien est arrivé avec davantage d'outils pour cette compétition, alors qu'il travaille maintenant avec une ancienne championne du monde de futnet originaire de la Slovaquie, Martina Pillarova, qui assure le rôle d'entraîneuse avec les équipes canadiennes depuis quelques mois.

« Elle nous permet d'améliorer grandement nos techniques d'attaque, de défense et de passe. Martina a joué un grand rôle dans l'amélioration de mon jeu », a souligné l'athlète de 20 ans.Et cette amélioration s'est une fois de plus fait sentir à cette Coupe du Monde par équipe, où figurait la meilleure équipe des ligues des différents pays où se pratique le futnet. Grâce au support du Groupe de sports Cadima et George Papamikidis, le Canada, qui émerge dans la discipline, a ainsi formé le FC Montréal pour rivaliser contre ces équipes.Joé Lachambre a finalement été le seul Canadien à prendre part à la compétition, même si au départ la même équipe qui avait représenté le Canada au Mondial Soccer-Tennis de Montréal en août dernier devait y participer. Blessures et empêchements ont forcé le FC Montréal à trouver deux autres joueurs pour compléter la formation afin de participer à la compétition. « Soit on annulait notre participation ou on y allait pour gagner le plus d'expérience possible. On a décidé d'y aller en empruntant deux joueurs slovaques », raconte Joé, rencontré peu de temps après son retour d'Europe. Peter Tibensky et Ladislav Bertko ont joué avec le natif de Saint-Denis-sur-Richelieu.Là-bas, le FC Montréal a offert une fière opposition à ses adversaires, soit le FTC Villars-sur-Glane (Suisse), le Sokol SDS Exmost Modrice (République tchèque) et Kaposvar (Hongrie). Contre chacune de ces formations, l'équipe canadienne devait jouer un match de simple, de double et à trois. Chaque match se jouait au meilleur des trois sets. L'équipe remportant deux des trois duels gagnait l'affrontement.Le FC Montréal a chauffé la Hongrie, étant pratiquement nez à nez au nombre total de points inscrits après les trois rencontres (59 à 61), en plus d'offrir la meilleure opposition parmi tous les adversaires que la République tchèque a croisés, avec un total de 54 points pour le Canada contre 75 au total pour les Tchèques après trois rencontres. Aucune autre formation n'a été en mesure de marquer autant de points face à ceux qui allaient être couronnés à la fin de cette Coupe du Monde.« Au début, dans les matchs en double, la stratégie des autres équipes était de servir sur moi puisqu'ils se disaient que j'étais le joueur avec le moins d'expérience. Elles ont dû revoir leur stratégie en cours de route quand elles voyaient que je recevais bien et que j'étais capable de faire des points. »Joé Lachambre ressort de cette récente expérience avec encore davantage de confiance en son jeu et en sa capacité de rivaliser avec les meilleurs joueurs de futnet sur la planète. « Avec ce que j'ai appris au cours des deux dernières années et lors de cette compétition, je suis convaincu que je peux aller battre des joueurs de la Hongrie et rivaliser encore davantage avec des puissances comme la Slovaquie et la République tchèque », soutient-il.Le Dionysien devrait d'ailleurs participer à un camp de perfectionnement pour les joueurs élites en Slovaquie en juillet. Entre temps, il ne délaisse pas pour autant le soccer traditionnel, s'alignant pour l'été avec les Celtix de Saint-Jean-sur-Richelieu au niveau senior AAA.

image