Un projet unique au Québec sera lancé par BJSC | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Un projet unique au Québec sera lancé par BJSC
19 juin 2014

Tournoi de hockey scolaire
Un projet unique au Québec sera lancé par BJSC

Henri, Aymerick et Samuel étaient tout sourire lorsqu'ils ont appris au cours des derniers jours qu'une classique de hockey sur glace scolaire allait être lancée par leur école primaire, l'école Bois-Joli-Sacré-Coeur.
L'école primaire Bois-Joli-Sacré-Coeur tient déjà depuis quatre ans sa classique de mini-basket. Encore cette année, près de 70 équipes y ont participé. L'an prochain, une nouvelle classique fera son apparition, mais cette fois au hockey. Un projet comme il n'en existe pas encore au Québec.

Des écoles primaires et secondaires de partout en province seront ainsi invitées dans diverses catégories afin que les jeunes y défendent les couleurs de leur école sur la glace, plutôt que de défendre celles de leur équipe civile.

« Ça n'existe pas au Québec, dit François Lamothe-Michaud, professeur d'éducation physique à BJSC et instigateur du projet. Il y a des commissions scolaires qui font des tournois, mais ils n'ont pas une portée provinciale. »La première édition de cette classique sera tenue le 1 er mai 2015. Les trois glaces du Complexe Isatis, un aréna qui devrait être complété à l'automne, sont déjà réservées pour cette journée. « Au besoin, si la demande est très forte, il y aura possibilité de jouer également le 30 avril et le 2 mai », indique M. Lamothe-Michaud. Une vingtaine d'équipes peuvent jouer lors d'une journée. Chacune disputera trois parties.Le choix de cette date, tardive en saison, ne s'est pas fait par hasard. « À cette date, la Coupe Dodge (finale provinciale civile) est passée et le hockey de printemps n'est pas commencé. Les écoles pourront donc amener tous les joueurs qui jouent avec une équipe civile en temps normal. »Cinq catégories seront offertes, deux au primaire et trois au secondaire. Pour chacune des catégories d'âge, deux divisions permettront de séparer les joueurs élites des joueurs simple lettre. « Ce qu'on veut avant tout, c'est créer un sentiment d'appartenance envers leur école. »Les ligues scolaires de hockey n'existent pas au hockey présentement au niveau primaire. « Les ligues civiles sont tellement fortes que je ne pense pas qu'une ligue scolaire pourrait survivre au primaire », soutient Nicolas Caron, un autre professeur d'éducation physique de BJSC impliqué dans le projet. Au secondaire, certaines écoles participent à des ligues scolaires.Pour cette classique, les programmes de structure intégrée, comme celui des Gaulois à l'école Fadette, ne pourront s'inscrire. À l'opposé, des équipes scolaires comme celles de l'école Casavant pourront participer à la classique.Les instigateurs du projet, de l'école primaire Bois-Joli-Sacré-Coeur, n'écartent pas la possibilité de voir une collaboration s'installer avec une école secondaire qui démontrerait de l'intérêt pour s'occuper du volet secondaire de la classique.

image