Ce qui a marqué l’actualité sportive en 2014 | Le Courrier
Sports
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageSportsimageActualitésimage
Ce qui a marqué l’actualité sportive en 2014
1 janvier 2015

Ce qui a marqué l’actualité sportive en 2014

Le complexe Isatis Sport Saint-Hyacinthe
Valérie Tanguay
Photos : Photothèque | Le Courrier ©
Louis-Philippe Simoneau à la finale de la Coupe Vanier.
Jérôme Desrosiers
Son frère aîné, Philippe

Le conte de fées de Louis-Philippe

À sa première saison dans le circuit universitaire, avec les Carabins de l’Université de Montréal, Louis-Philippe Simoneau a vécu de grandes émotions. Après avoir été laissé de côté lors des premières sorties de l’équipe, le botteur de La Présentation a effectué des débuts fracassants le 27 septembre, réussissant ses cinq tentatives de placement face aux X-Men de St. Francis-Xavier, une formation de la Nouvelle-Écosse. Jamais dans l’histoire des Carabins un botteur n’avait maintenu un taux de réussite parfait sur un aussi grand nombre de tentatives au cours d’un seul match. Ce n’était que le début d’une saison grandiose, se terminant par une conquête de la Coupe Vanier, une première dans l’histoire des Carabins. Simoneau a été nommé trois fois « joueur de la semaine » sur les unités spéciales dans le RSEQ. Quoi demander de plus!

Un long, très long tournoi moustique

Le Tournoi provincial moustique de Saint-Hyacinthe devait tenir sa 29e édition du 6 au 8 juin et du 13 au 15 juin. Mais Dame nature avait d’autres plans. Après un premier week-end d’activités sous un soleil des plus radieux, la pluie est venue compliquer la tâche aux organisateurs lors de la deuxième fin de semaine du tournoi. Plusieurs parties ont dû être retardées, si bien que les joutes demi-finale et finale ont dû être reportées à des dates ultérieures. Le tournoi a finalement connu son dénouement 93 jours après le lancement des activités. Une édition qui passera ass urément à l’histoire!

Le gène Desrosiers

Les frères Jérôme et Philippe Desrosiers ont chacun connu une année

2014 exceptionnelle. Le plus jeune, Jérôme, a confirmé sa place au sein d’une équipe scolaire américaine, à l’école Northfield Mount Hermon, en plus de faire écarquiller les yeux de bien des recruteurs partout où il va. Il s’est également rendu à Dubaï pour participer au Championnat du monde de basketball des moins de 18 ans avec Équipe Canada. De son côté, Philippe a fracassé le record de la plus longue séquence sans accorder de but par un gardien dans la LHJMQ (243 minutes et 35 secondes). Sa saison 2013-14, où il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,65 et un pourcentage d’efficacité de 0.907, lui a d’ailleurs permis de participer au camp d’Équipe Canada junior, où il luttait avec trois autres gardiens pour un poste devant le filet canadien. Retranché, il peut tout de même en ressortir la tête haute puisque la compétition était féroce avec Zachary Fucale et Eric Comrie.

Pas de terrain et pas de point pour la nouvelle équipe de football

Une nouvelle équipe de football a joint les rangs des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe cette année et la première saison n’aura pas été des plus concluantes. Le recrutement s’est fait tardivement, la formation maskoutaine n’a inscrit aucun point en huit parties de saison régulière et a concédé en moyenne plus de 47 points par partie à ses adversaires. Cette première saison des Lauréats en division 3 du circuit collégial a aussi été marquée par l’absence du terrain synthétique qui devait être prêt dès le mois d’août. Ce n’est finalement qu’en octobre, à sa dernière partie, que l’équipe a pu jouer sur le terrain de 3 M$ construit derrière le Cégep. À quand les premiers points des Lauréats? À quand la première victoire? Chose certaine, il n’y a de place que pour de l’amélioration en 2015, surtout que la relève semble remplie de promesses. Le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (division 3) et les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph (division 2b) ont chacun remporté le championnat régional de la classe juvénile dans leur division respective.

Golf : Valérie Tanguay s’ouvre des portes pendant que le club La Providence ferme les siennes

La golfeuse Valérie Tanguay ne cesse d’impressionner sur les verts. Que ce soit sur le circuit junior ou sur le circuit amateur, la Maskoutaine a connu une saison d’une grande constance, perçant le top 5 à plusieurs occasions, en plus de remporter l’Omnium printanier junior Vertdure et le Championnat pacifique des Premiers élans CN. Au début 2014, on apprenait même que l’Université d’Oklahoma, aux États-Unis, l’avait recrutée pour joindre ses rangs dès l’automne. Pendant que tout souriait à l’athlète de 18 ans, le club de golf La Providence, où elle s’est entraînée durant toute son enfance, annonçait sa fermeture. Après 49 ans d’opération, le club a été victime d’une trop forte concurrence et d’une baisse constante de son achalandage, malgré des investissements de plus de 3,5 M$ entre 2006 et 2014.

De nouveaux plateaux pour nos sportifs

L’année 2014 a été marquée par la construction de nouveaux plateaux pour de nombreux athlètes de Saint-Hyacinthe. Cet été, il y a d’abord eu l’inauguration du complexe privé de trois glaces Isatis Sport Saint-Hyacinthe. Ce projet de 12 M$ a été complété à la fin juillet pour permettre les premiers coups de patin au début du mois d’août, après plus de 11 mois de travaux. Les athlètes de l’Association du hockey mineur et des clubs de ringuette, de patinage de vitesse et de patinage artistique, entre autres, bénéficient de ces nouvelles installations. Le réaménagement du Stade C.A.-Gauvin en centre multisports (4,3 M$) par la Ville de Saint-Hyacinthe a permis d’accueillir cet automne les clubs de judo, de gymnastique, de boxe et d’haltérophilie. Des locaux plus grands, mieux aérés et surtout plus modernes les attendaient. Déjà, des répercussions se font sentir au sein des différents clubs qui constatent pour la plupart une hausse de leurs inscriptions.

Des Maskoutains champions canadiens

Les Championnats canadiens ont souri à plusieurs de nos athlètes maskoutains en 2014, que ce soit en haltérophilie, en cheerleading ou encore en judo. On se rappelle qu’en avril, ProCheer a tout raflé au Championnat canadien de cheerleading, alors que cinq de ses équipes ont remporté l’or dans leur catégorie. Les équipes Pop Star Dream (mini advance), Precious Dream (youth advance), Awesome Dream (mon & dad), Perfect Dream (senior 2) et Power Dream (senior 3) ont triomphé. Perfect Dream a d’ailleurs connu une saison parfaite, remportant chacune des compétitions auxquelles l’équipe a participé. En judo, Benjamin Daviau a mis la main sur un premier titre canadien en remportant la classe U18 chez les 55 kg. Du côté de l’haltérophilie, si on attendait Tali Darsigny au sommet du podium, c’est plutôt sa cousine, Catherine, qui l’a devancée par à peine un kilo (177 kg au cumulatif) pour enlever le titre canadien chez les 63 kg.

image