Un club de duathlon et triathlon arrive à Saint-Hyacinthe | Le Courrier
Sports
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageSportsimageActualitésimage
Un club de duathlon et triathlon arrive à Saint-Hyacinthe
1 janvier 2015

VO2Max
Un club de duathlon et triathlon arrive à Saint-Hyacinthe

Sur la photo, Jonathan Robin, président de VO2Max, Jean Laplante, propriétaire de la boutique Vertige, Dominic Rodier, secrétaire du club, Jérôme Bresson, entraîneur-chef, Sylvain Denis, trésorier, et François Lamothe-Michaud, vice-président. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©
Il y a déjà le Vélo-Club, le Club d’athlétisme et le Club de natation de Saint-Hyacinthe. Un petit nouveau fera son arrivée sur la scène sportive maskoutaine dès janvier : le club de duathlon et triathlon VO2Max.

L’initiative vient de Jonathan Robin et Sylvain Denis, deux Maskoutains du milieu des affaires qui ont participé à différentes compétitions de triathlon au cours des dernières années.

« On s’est aperçu lors des compétitions que quelques personnes venaient de Saint-Hyacinthe. On était rendu pratiquement une douzaine [de Maskoutains] », indique Jonathan Robin, président de VO2Max.

C’est en constatant cette représentativité maskoutaine que l’idée s’est mise à germer dans la tête des deux complices. « Saint-Hyacinthe est probablement l’une des seules villes de 50 000 habitants et plus qui n’avait pas son club de triathlon », soutient M. Robin.

Lui et Sylvain Denis (trésorier) se sont entourés d’autres passionnés du sport pour lancer le club, soit Dominic Rodier (secrétaire) et François Lamothe-Michaud (vice-président).

Les services du Valois Jérôme Bresson, un triathlète ayant déjà complété l’Ironman d’Hawaï, ont été retenus à titre d’entraîneur-chef. « C’est le meilleur au Québec en triathlon longue distance, affirme M. Robin. Il va nous faire des programmes d’entraînement autant pour les débutants que pour les athlètes de niveau avancé. Avec lui, on aura des cliniques d’entraînement, en plus de cliniques spéciales pour la course, le vélo et la natation. »

Pour rejoindre la plus large clientèle, VO2Max a décidé d’offrir, en plus du triathlon, le duathlon. « Plusieurs personnes étaient moins intéressées par la nage. C’est pour cette raison qu’on a lancé un club de duathlon-triathlon. » De cette façon, les membres du club pourront pratiquer le duathlon tout en ayant la possibilité d’essayer la natation s’ils le désirent. « C’est moins épeurant que ça en a l’air », lance le président de VO2Max, avec humour.

Les activités de VO2Max débuteront seulement en janvier, mais il est déjà possible de s’inscrire au club. Pour plus d’informations, on contacte Yann Bergeron de la boutique Vertige au 450 771-0854. On peut aussi suivre le club grâce au groupe Facebook VO2Max de Saint-Hyacinthe duathlon et triathlon.

image