Anthony Beauvillier prend ses aises dans la LHJMQ | Le Courrier
Sports
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageSportsimageActualitésimage
Anthony Beauvillier prend ses aises dans la LHJMQ
8 janvier 2015

Anthony Beauvillier prend ses aises dans la LHJMQ

À sa deuxième saison avec les Cataractes, Anthony Beauvillier s’impose comme l’un des meilleurs buteurs du circuit junior majeur. Photo Courtoisie Judith Saint-Pierre
Anthony Beauvillier l’a répété à plusieurs reprises l’an dernier. Même si les statistiques que tout le monde attendait de lui ne sont pas venues, le deuxième choix de la séance de repêchage 2013 dans la LHJMQ savait que ce n’était qu’une question de temps avant que les choses se mettent en place pour lui avec les Cataractes de Shawinigan. Et à voir les résultats sur la glace cette saison, il faut lui donner raison.

Le Maskoutain de 17 ans pointe parmi les 10 meilleurs marqueurs du circuit Courteau avec ses 53 points en 40 rencontres, un point devant son ancien coéquipier avec les Gaulois, le Damasien Anthony Beauregard (Val-d’Or). Il compte également le quatrième plus haut total de buts marqués par un joueur cette saison avec 29 filets.

C’est tout un contraste par rapport à ses 33 points récoltés en 64 parties lors de la saison 2013-14.

« J’arrivais dans une équipe qui était en reconstruction et on n’avait pas nécessairement une grosse offensive. J’étais un peu moins bien entouré que je ne le suis cette saison, donc c’est sûr que ça fait une différence », analyse le numéro 91 des Cataractes de Shawinigan.

Évidemment, tout le monde attendait Beauvillier dès sa première saison chez les juniors. Il avait fait des ravages avec les Gaulois du Collège Antoine-Girouard dans le circuit midget AAA, terminant la campagne 2012-13 avec 39 buts et 25 passes en 41 joutes, en plus de recevoir le titre de joueur par excellence.

« C’est certain que tu veux performer dès ton arrivée dans la ligue, mais ce n’est pas toujours comme ça que ça arrive. Ça prend une période d’adaptation et dans mon cas ça a été un peu plus long que prévu, soutient-il. Mais je pense que ça donne de beaux résultats aujourd’hui. Je n’ai pas nécessairement été placé dans des situations faciles l’an passé, donc j’ai acquis de l’expérience en accéléré. »

Équipe Canada

Le travail d’Anthony Beauvillier a été reconnu à plusieurs occasions déjà, que ce soit l’été dernier lorsqu’il a été sélectionné au sein d’Équipe Canada des moins de 18 ans pour participer à la Coupe commémorative Ivan Hlinka, ou encore cet automne alors qu’il a défendu les couleurs de la LHJMQ face aux Russes dans le cadre de la Super Série Subway.

Si son expérience avec Équipe Canada s’est terminée prématurément, blessé au poignet dès le premier match préparatoire du tournoi, Beauvillier pourra retenter sa chance avec l’équipe des moins de 18 ans dès ce printemps en vue du Championnat du monde qui se tiendra en Suisse au mois d’avril. Un camp de sélection est prévu plus tard cet hiver et avec la saison qu’il connait, il serait étonnant qu’il ne reçoive pas d’invitation.

L’ancien Gaulois se permet même d’aspirer à une place au sein de la formation junior dès l’an prochain, alors qu’il sera âgé de 18 ans. « C’est sûr que tu y penses, laisse tomber le principal intéressé. Quand tu participes à des compétitions avec l’équipe [canadienne] des moins de 18 ans et à la Super Série Subway, ça permet d’être un objectif dès l’an prochain. Mais ça reste loin, très loin même. »

image