Un gilet des Gaulois de 1963 rapatrié à Saint-Hyacinthe | Le Courrier
Sports
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageSportsimageActualitésimage
Un gilet des Gaulois de 1963 rapatrié à Saint-Hyacinthe
8 janvier 2015

Un gilet des Gaulois de 1963 rapatrié à Saint-Hyacinthe

Plus de cinquante ans séparent ces deux gilets alors que la tradition des Gaulois se poursuit toujours à Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©
Une véritable pièce de l’histoire des Gaulois a été rapatriée à Saint-Hyacinthe. Un gilet datant de la saison 1963-64, alors que les Gaulois de Saint-Hyacinthe évoluaient dans la ligue provinciale de l’Est, a été offert à l’organisation actuelle par le fils du président du club de l’époque, Michel Lefebvre.

Son père, Lucien Lefebvre, a assuré la présidence de l’équipe durant les deux premières saisons de l’équipe. Les Gaulois ont fait vibrer les Maskoutains de 1963 à 1970 selon l’ouvrage de référence 100 ans de hockey de Paul Foisy.

L’équipe a fait ses débuts en 1963 dans la ligue provinciale de l’Est avant de poursuivre ses activités dans la ligue senior du Québec jusqu’en 1970. Les Gaulois sont revenus dans le paysage maskoutain seulement en 1997, dans la ligue midget AAA. Une première version des Gaulois avait vu le jour en 1939 pour une saison seulement.

« Lors d’un voyage d’affaires que mon fils a effectué à Saint-Hyacinthe, j’ai décidé de saisir l’opportunité et de retourner à son point de départ le gilet des Gaulois que mon père m’avait donné quand j’avais 17 ou 18 ans », raconte Michel Lefebvre, qui a quitté le Québec en 1965, soit la dernière année où son père a été président du club maskoutain.

Le gilet affiche les couleurs vert, rouge et blanc, avec une simple broderie au centre mentionnant « Gaulois ». On constate également son format beaucoup plus petit que celui que portent les joueurs des Gaulois d’Antoine-Girouard, en raison des changements apportés à l’équipement au fil des années.

« Mon père a été le premier président des Gaulois et a été impliqué dans le hockey mineur à Saint-Hyacinthe durant des années. Il vivait pour le sport, poursuit M. Lefebvre. Il nous a quittés il y a plus de 20 ans déjà. »

Michel Lefebvre a profité de son passage à Saint-Hyacinthe pour rencontrer l’organisation actuelle des Gaulois et visiter le vestiaire, un moment rempli de nostalgie et d’émotions. « J’ai apprécié les quelques moments passés dans le vestiaire. J’y ai passé bien du temps [lorsque je jouais au hockey], de pee-wee à midget. »

En plus du gilet, M. Lefebvre a offert la photo d’équipe des Gaulois de Saint-Hyacinthe de 1963-64 à l’organisation ainsi que les bas que portaient les joueurs à l’époque. Une place de choix leur sera réservée dans le vestiaire des Gaulois, nous a assuré l’organisation.

image