Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageimage

Mise au point des députés Lamontagne et Soucy

14 décembre 2017

Mise au point des députés Lamontagne et Soucy

Àla suite d’une lettre ouverte sur les hydrocarbures publiée dans La Pensée de Bagot et Le Courrier de Saint-Hyacinthe, les députés de Johnson et de Saint-Hyacinthe, André Lamontagne et Chantal Soucy, précisent certaines positions de la Coalition Avenir Québec qu’il aurait été approprié, et d’intérêt pour le lectorat, que l’auteur inclue dans son texte.

« Il aurait été indiqué de citer la position de la CAQ sur les gaz de schiste. Notre parti défend l’interdiction de la fraction hydraulique et de ses dérivés sur l’immense territoire de la vallée du Saint-Laurent, qui comprend les comtés de Johnson et de Saint-Hyacinthe; ailleurs au Québec dans les secteurs où il y a une forte densité de population; et ailleurs au Québec dans quelque endroit où il y a absence d’acceptabilité sociale », expliquent les députés.
« Il aurait été aussi à propos de rappeler que la CAQ a arraché in extremis, lors de l’adoption de la controversée Loi sur les hydrocarbures par le gouvernement libéral, à laquelle la CAQ s’est opposée, un amendement interdisant l’accès au territoire aux fins d’exploration sans le consentement du propriétaire du terrain. Cet amendement fait en sorte qu’en l’absence de ce consentement, il n’y a pas d’accès possible et, contrairement à une idée fausse colportée par d’aucuns, il n’y a alors pas de possibilité d’expropriation. »
Finalement, Chantal Soucy et André Lamontagne jugent bon de mentionner que c’est à la suite d’une négociation entre la CAQ et le gouvernement, que ce dernier a déposé un amendement pour préciser la protection des terres cultivées ou cultivables.  

image