Therrien Couture s’implante à Montréal | Le Courrier de Saint-Hyacinthe
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageimage

Therrien Couture s’implante à Montréal

20 juillet 2017

Therrien Couture s’implante à Montréal

Therrien Couture s’implante à Montréal
Le chef de la direction du cabinet Therrien Couture, Normand Therrien est fier d’ouvrir un cinquième bureau à Montréal. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le cabinet maskoutain Therrien Couture peut maintenant hisser son drapeau sur le sol montréalais. Cettefirme qui compte déjà des bureaux satellites à Brossard, Sherbrooke et Laval a mis la main début juillet sur le cabinet juridique Boivin & Associés.

Celui-ci offrait ses services en droit de la construction aux membres de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) et aux intervenants du milieu de la construction.

Sa directrice, Me Natacha Boivin sera responsable du nouveau bureau montréalais de Therrien Couture. 

Trois avocats des six que comptait Boivin & Associés se joignent à l’équipe de Therrien Couture. Parmi ceux-ci, Me Isabelle Labranche offrira son expertise en droit de la construction. Cette avocate est bien connue du milieu maskoutain pour avoir travaillé plusieurs années à la firme d’avocats de Saint-Hyacinthe, Sylvestre & Associés.

Grâce à l’intégration de ce cabinet, l’équipe de Therrien Couture compte dorénavant 156 personnes, dont 68 avocats et avocates et quatre notaires. 

« Une de nos valeurs est l’audace. Dans notre plan d’affaires, nous visons un nouveau bureau par année jusqu’en 2019. Montréal était la prochaine pierre que l’on souhaitait poser dans l’organisation », indique en entrevue au COURRIER, Normand Therrien, associé et chef de la direction de Therrien Couture.

Cet entrepreneur qui s’est lancé à son compte en janvier 1992 a toujours voulu gérer son entreprise comme une PME. 

« La force d’un cabinet est d’être multidisciplinaire en ayant à une même adresse une panoplie de services professionnels composée d’avocats, de notaires, de fiscalistes, de spécialistes en ressources humaines et maintenant d’experts en droit de la construction », mentionne Me Therrien. 

Celui-ci tient à préciser que le cabinet qu’il dirige n’aurait pû se développer sans un travail d’équipe. 

Disposer de plusieurs bureaux régionaux permet à ce cabinet de jouer la carte de la proximité avec ses clients. À Saint-Hyacinthe, la firme compte parmi ses clients le Groupe Lacasse, Câbles Ben-Mor, Delimax et le Cégep de Saint-Hyacinthe entre autres. 

Therrien Couture s’adresse essentiellement aux secteurs des petites et moyennes entreprises, aux institutions et aux ordres professionnels. « Nous avons de plus en plus de municipalités comme client », se félicite Normand Therrien.

Complexe Johnson

La firme déménagera début décembre son siège social du boulevard Casavant Ouest au Complexe Jonhson, une tour de sept étages, actuellement en construction en bordure de l’autoroute Jean-Lesage.

« Nous occuperons le dernier étage sur une superficie d’environ 15 000 pieds carrés comparativement à 10 000 pieds carrés actuellement », précise M. Therrien.

À Montréal, le cabinet s’installera bientôt dans des locaux temporaires à proximité des autoroutes 25 et 40 afin de lui permettre de poursuivre une certaine croissance à court terme.

Il profitera de cette période pour dénicher le meilleur site possible sur l’Île de Montréal où il compte ensuite s’installer de façon plus permanente.

image