15 novembre 2018
Toyota Corolla « hatchback » : la dynamique compacte
Par: Marc Bouchard
Photo Toyota Canada

Photo Toyota Canada

Dynamique et Toyota dans la même phrase, cela semble une tendance qui s’accentue de plus en plus. Alors que la Corolla, l’increvable compacte de Toyota, flottait plutôt dans les limbes de la conduite ennuyeuse jusqu’à tout récemment, la nouvelle mouture de la voiture a pris un tournant définitivement plus affirmé. Et la version à hayon (que l’on appellera affectueusement « hatchback » malgré l’évidente anglicisation), l’est encore plus. 

Précisons la chose : cette petite voiture est la suite logique de la Scion IM, devenue par la suite Toyota IM, lancée il y a quelques années. On a toutefois misé sur une toute nouvelle recette, se basant notamment sur la plateforme TGNA (pour Toyota Global New Architecture) qui servira aussi de base à la quasi-totalité des nouveautés de la firme nippone.

Une fois cette technicalité dite, il faut savoir que Toyota a misé aussi sur l’originalité et le style pour créer sa petite Toyota hatchback. La partie avant rappelle bien sûr l’appartenance à la famille, alors que la portion arrière, avec son hayon distinctif, confère un dynamisme quasi sportif à l’ensemble. Surtout en version bleu néon comme ma voiture d’essai, la petite Toyota Corolla hatchback s’attire les regards approbateurs des amateurs de voiture, plus que n’importe quelle autre Corolla avant.

Espace limité

Bien que la voiture dispose d’un hayon, l’espace de chargement y est limité. La longueur hors tout de la voiture réduit considérablement les possibilités de chargement, ce qui vous empêchera de transporter la totalité des valises d’une famille de quatre pour une trop longue excursion. Vous devrez donc limiter votre enthousiasme à cet effet.

L’espace intérieur est restreint mais mieux adapté. Petit exemple vécu : au cours de mon essai, j’ai eu à transporter Belle-Maman et sa sœur, ainsi que Chérie, pour un événement familial. Détail d’importance, Belle-Maman n’a plus sa taille et sa mobilité de jeune fille, et se déplace avec une canne. En reculant suffisamment le siège avant, elle a pu s’y glisser sans trop de difficulté (s’y laisser tomber serait sans doute plus juste), ayant une position relativement confortable même avec sa canne.

Évidemment, elle n’a pu reculer complètement son siège, pour laisser un peu d’espace aux occupants arrière, qui ont pu prendre place sans trop de compromis non plus. Comme quoi quatre adultes, même plus imposants pour certains, peuvent se loger dans la petite voiture sans trop de casse-tête.

Je dois avouer que ce moment familial m’a aussi permis de constater l’insonorisation plus que correcte de l’habitacle. Je m’attendais à un environnement un peu plus bruyant provenant de l’extérieur. J’ai dû me contenter des babillages un peu trop perceptibles de Belle-Maman et de sa soeur… C’est bien la première fois ou je m’ennuie d’entendre un bruit de roulement (une blague, je n’oserais JAMAIS dire cela pour vrai de ma belle-mère!)

Motorisation adéquate

Ce n’est pas parce que la direction est très communicative, et les suspensions bien adaptées, que la Toyota Corolla hatchback a un comportement sportif. Oui, elle est agréable à conduire et oui, quand on est seul à bord, elle réussit à se démener avec un certain enthousiasme.

Mais le petit moteur 4 cylindres 2,0 litres de 168 chevaux a ses limites, surtout lorsque les occupants sont plus nombreux. Il demeure quand même agréable, gracieuseté de sa transmission à variation continue. Car oui, la Corolla hatchback est livrée avec une boîte automatique CVT, mais on lui a ajouté un petit plus technologique qui la rend différente.

Cette technologie, appelée mode de mise en route et finaliste au concours de la meilleure technologie de l’année au Canada par l’AJAC, est simplement une version hybride d’une CVT. Traditionnellement, de telles boîtes n’ont pas d’engrenage, ce qui donne parfois l’impression qu’elles glissent un peu.

Dans ce cas, Toyota a placé un engrenage pour le démarrage. Un peu comme si on avait installé une première vitesse, puis que les autres misaient sur un usage régulier de la CVT.

En résumé

Stylée, racée et plus dynamique que sa prédécesseure, la nouvelle Toyota Corolla hatchback surprend. Disponible en trois niveaux de finition, elle étonne aussi par un prix de base relativement abordable de 20 980 $. Je l’admets, la petite voiture m’a étonné et favorablement impressionné.

image