25 décembre 2014
Un air de Sainte-Rosalie
Par: Amilie Chalifoux
Stéphane Parenteau présente la chanson Sainte-Rosalie  dans le cadre du concours Un air de chez nous via l’émission Belle et bum. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Stéphane Parenteau présente la chanson Sainte-Rosalie dans le cadre du concours Un air de chez nous via l’émission Belle et bum. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Interpellé par le concours Un air de chez nous lancé par l’émission Belle et bum, l’auteur-compositeur-interprète Stéphane Parenteau a composé une chanson inspirée de Sainte-Rosalie, le lieu qui l’a vu grandir.

« J’ai grandi dans un beau coin de pays qui s’appelle Sainte-Rosalie » résume une partie du refrain de la chanson écrite par Stéphane Parenteau qui porte le nom de l’ancienne municipalité maintenant annexée à Saint-Hyacinthe.

« C’est un coup du destin », avance l’auteur-compositeur-interprète racontant comment il s’est inscrit au concours de l’émission Belle et bum. Ce dernier était entouré des membres du groupe Traveling Band, qu’il a fondé il y aura bientôt vingt ans, quelques heures avant de monter sur scène.

« Nous avons allumé la télévision et nous sommes tombés sur l’émission Belle et bum au moment où les animateurs présentaient les détails du concours, raconte-t-il. Le concours était déjà en vigueur depuis trois semaines. »

Des enfants qui jouent au hockey dans la rue et des adolescents qui fêtent la Saint-Jean-Baptiste sont les souvenirs qui ont traversé l’esprit de Stéphane Parenteau alors qu’il grattait un air folklorique avec sa guitare. « C’est une époque où les jeunes n’avaient pas de iPad et où ils mettaient leurs tuques pour jouer dehors. C’était le bon vieux temps », dit-il avec nostalgie.

Belle visibilité

Le concours Un air de chez nous a pris son envol à la mi-novembre via l’émission Belle et bum. L’émission de talent musical a lancé un appel à ceux et celles, tous groupes d’âges confondus, qui souhaitent présenter une chanson originale inspirée d’une ville du Québec. Le gagnant du concours remportera une bourse de 1 500 $ et offrira une prestation en studio.

Un vote par appréciation du public déterminera qui seront les finalistes appelés à participer à la ronde finale. Cette seconde étape conduira les participants à l’enregistrement d’un vidéoclip que Stéphane Parenteau prévoit tourner à Saint-Hyacinthe les 28 et 29 décembre.

« Peu importe que ma chanson soit retenue ou non par le concours, j’ai l’intention de la présenter au public. C’est une chanson que j’aime. Je suis fier de l’avoir écrite et je veux l’enregistrer pour la mettre sur un album futur. »

Pour l’instant, un total de douze participants figurent au concours. Les dix premiers finalistes seront appelés à passer à la ronde finale. Jusqu’au 16 janvier, la population est invitée à voter sur le site Internet de Télé-Québec à l’adresse airdecheznous.telequebec.tv.  

image