7 septembre 2017
Un bar du centre-ville ferme après une décision de la Régie des alcools
Par: Rémi Léonard
Le bar Le Gaulois a fermé ses portes plus tôt cet été. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le bar Le Gaulois a fermé ses portes plus tôt cet été. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le bar Le Gaulois, situé sur la rue Mondor au centre-ville de Saint-Hyacinthe, a récemment fermé ses portes après la révocation de son permis par la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec.

L’établissement avait déjà retenu l’attention des autorités à plusieurs reprises au fil des années, principalement à cause de la vente de stupéfiants qui s’y déroulait. Le permis avait déjà été suspendu pour cette raison en 2006. Puis, en 2014, deux employés du bar ont été arrêtés pour trafic de stupéfiants.
Une nouvelle opération policière a été lancée au début de l’année par la Sûreté du Québec sous les mêmes soupçons. En mars dernier, un agent d’infiltration a pu se procurer à trois reprises de la cocaïne auprès de deux revendeurs dans le bar. Moins d’un mois plus tard, trois personnes ont été accusées de complot et de trafic de stupéfiants dans cette affaire.
Divers troubles liés au bruit et à des bagarres ont aussi été rapportés en 2016 à cet établissement, indique la Régie.
Dans la décision datée du 13 juin, il a été convenu par une proposition conjointe que le permis du bar serait révoqué et que le titulaire ne pourra présenter une nouvelle demande de permis d’alcool avant un an.
Peu après, Le Gaulois annonçait sa fermeture. « Merci à tous nos clients d’avoir été parmi nous durant toutes ces années », est-il inscrit sur la façade. Le propriétaire a indiqué à la Régie qu’il ne sait pas encore ce qu’il adviendra du local, qui est toujours vacant pour l’instant. En vertu de la décision, aucun client ne peut y être admis et aucun permis ne peut y être délivré pendant trois mois.

image