11 décembre 2014
Opération Tendre la main
Un cadeau de paix et d’espoir
Par: Amilie Chalifoux
Les élèves de l’école Bois-Joli — Sacré-Coeur ont fièrement procédé à la décoration d’un arbre de la paix, le 2 décembre, devant les locaux de la commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les élèves de l’école Bois-Joli — Sacré-Coeur ont fièrement procédé à la décoration d’un arbre de la paix, le 2 décembre, devant les locaux de la commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les élèves de l’école Bois-Joli — Sacré-Coeur ont offert le plus beau cadeau à leur communauté en décorant un arbre de la paix érigé à l’occasion de la campagne

« Le temps que vous avez pris avec vos enseignantes pour faire l’arbre de la paix est un cadeau gratuit qui rend le monde meilleur. Vous devenez porteur de paix, d’espoir et de soleil dans la vie des gens », a mentionné Johanne Harkness, présidente d’honneur de la campagne Tendre la main et représentante au comité de parents à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe quelques minutes avant la décoration de l’arbre de la paix.

La décoration de l’arbre, organisée par l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS) depuis 15 ans, s’est tenue devant les locaux de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, le 2 décembre, pour une 11e année. Elle s’est réalisée avec la complicité des enseignantes Nancy Désautels, Catherine Kirouac et Nathalie Ravel ainsi que leurs élèves.

Cette campagne de sensibilisation contre la violence arrive quelques jours avant le 25e anniversaire de la tuerie survenue à l’École polytechnique de Montréal qui a fait quatorze victimes.

« Personne n’est à l’abri de la violence. La violence n’a pas d’âge, n’a pas de sexe et n’a pas de statut. Année après année, la sensibilisation contre la violence est toujours aussi nécessaire. Les enfants ont le droit d’évoluer dans un environnement sain et d’être aimés. Ils ont une place importante dans notre communauté », a commenté Pierrette Godbout, vice-présidente de l’Afeas Saint-Hyacinthe.

image