1 novembre 2018
Football collégial
Un choc Lauréats-Triades pour lancer les séries
Par: Maxime Prévost Durand
Pour son match de premier tour, l’attaque des Lauréats, menée par le quart-arrière Frédérick Leblanc (sur la photo), tentera de faire mieux qu’à sa sortie contre les Triades. Dans une cause perdante, elle avait été limitée à seulement 14 points. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour son match de premier tour, l’attaque des Lauréats, menée par le quart-arrière Frédérick Leblanc (sur la photo), tentera de faire mieux qu’à sa sortie contre les Triades. Dans une cause perdante, elle avait été limitée à seulement 14 points. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe entameront samedi la défense de leur Bol d’Or alors que les séries se mettront en branle dans la division 3 du circuit collégial de football. Pour l’occasion, ils croiseront le fer avec les Triades du Cégep régional de Lanaudière, l’une des deux seules formations à leur avoir infligé un revers cette saison.

Installé provisoirement au 1er rang depuis une semaine, le club maskoutain a glissé en 3e position au terme du calendrier régulier en raison des victoires de Lanaudière et d’Ahuntsic le week-end dernier.

Même si les trois formations ont terminé la campagne avec une fiche identique de 6 victoires et 2 revers, Ahuntsic trône au sommet en raison de sa victoire contre Lanaudière plus tôt dans la saison, puis Lanaudière la suit compte tenu de son triomphe face aux Lauréats en septembre. Les Cavaliers du Collège Champlain Saint-Lambert (5-3) viennent compléter le quatuor de la section Sud-Ouest qui accède aux séries.

Même si le 1er rang leur a échappé, les Lauréats gardent le cap sur leur objectif ultime : soulever le Bol d’Or pour une deuxième année consécutive. « Notre but n’était pas de finir 1er, mais de gagner le dernier match. Tous les chemins sont bons pour y arriver. Tant qu’on est en vie, on peut y croire, a soutenu l’entraîneur-chef Sébastien Deschamps. La saison, ça vaut ce que ça vaut. L’important, c’était de se placer pour les séries. »

Le premier test s’annonce de taille pour Saint-Hyacinthe, alors qu’ils devront battre les Triades chez eux, à l’Assomption. Depuis que Lanaudière a intégré la division 3 l’an dernier, les Lauréats n’ont jamais réussi à les battre en deux rencontres.

Cet automne, les Triades ont remporté l’unique duel entre les deux formations au compte de 36 à 14, devant une pâle version des Lauréats. « C’est sûr que si on part comme on l’a fait dans le premier match, ça n’ira pas bien pour nous, a avoué l’entraîneur Deschamps. Ce qui nous avait coûté ce match-là, c’est qu’on était sorti un peu faible. On s’était repris et on avait gagné la deuxième demie, mais c’était trop tard. Il va falloir mieux exécuter nos jeux et les gars sont bien conscients du travail à faire. »

Avant de passer aux choses sérieuses, les joueurs des Lauréats ont pu profiter d’une semaine de congé, un privilège que le calendrier leur a offert contrairement aux Triades. « C’est sûr que ça fait du bien cette semaine de repos pour soigner les bobos », a confié Sébastien Deschamps.

La rencontre entre les Lauréats et les Triades se tiendra au parc André-Courcelles, à l’Assomption, samedi à 13 h 30. Parallèlement, les Indiens du Collège Ahuntsic et les Cavaliers du Collège Champlain Saint-Lambert s’affronteront dans l’autre quart de finale mettant en vedette la section Sud-Ouest. Du côté de la section Nord-Est, les Gaillards du Cégep de Jonquière (1er) et les Gaulois du Cégep de La Pocatière (4e) seront opposés, tandis que les Pionniers du Cégep de Rimouski (2e) ont rendez-vous avec les Jeannois du Collège d’Alma (3e).

image