26 octobre 2017
Course à la mairie de Sainte-Hélène-de-Bagot
Un vent de renouveau à l’hôtel de ville
Par: Le Courrier
Stéphan Hébert

Stéphan Hébert

Robert Chevrier  Photo Alain Bérubé

Robert Chevrier Photo Alain Bérubé

Le conseil municipal de Sainte-Hélène-de-Bagot sera méconnaissable après le scrutin du 5 novembre, alors qu’un seul conseiller sortant, Réjean Rajotte, sera de retour. Les deux candidats à la mairie, Robert Chevrier et Stéphan Hébert, souhaitent contribuer positivement à ce vent de renouveau à l’hôtel de ville.

Robert Chevrier
Entrepreneur et gestionnaire d’entreprise, Robert Chevrier dirige RCA Électrique Électronique depuis dix ans.
M. Chevrier s’est également impliqué, au fil des ans, chez les Chevaliers de Colomb de Saint-Hugues, au comité de loisirs de Sainte-Hélène et dans quelques organisations de hockey, dont le Condor de Saint-Cyrille de Wendover.
« Mon entreprise, qui compte 32 employés, développe des projets à travers tout le Québec. Je souhaite mettre à profit mes compétences de gestion afin de faire progresser notre belle municipalité », mentionne-t-il.
Robert Chevrier croit en une planification minutieuse du développement économique, notamment en dynamisant le parc industriel.
« Si je suis élu, je souhaite favoriser la participation entre le conseil municipal et les citoyens, afin d’améliorer la qualité de vie. Nous devons travailler dans la même direction, en préconisant l’entraide et la collaboration », dit-il.
Le candidat à la mairie, qui souhaite l’arrivée massive de nouvelles familles, veut être le maire de tous les citoyens.
« Il ne faut pas oublier entre autres nos producteurs agricoles, qui ont grandement contribué à l’essor de notre beau village, ainsi que nos pompiers, qui inspirent la fierté. Je promets d’être très disponible et à l’écoute des besoins de tout le monde », conclut-il.
Stéphan Hébert
Natif de Sainte-Hélène-de-Bagot, Stéphan Hébert connaît bien les rouages de la vie municipale. Il a en effet œuvré comme conseiller durant 16 ans.
Directeur des opérations fixes chez Granby Volkswagen, M. Hébert a été, entre autres, pompier volontaire durant trois ans, en plus d’avoir fondé le comité des loisirs de Sainte-Hélène-de-Bagot.
« Mon grand-père Lucien a été maire de Sainte-Hélène et je souhaite suivre ses traces. J’ai la disponibilité et la motivation nécessaires », confie-t-il.
M. Hébert fait valoir que sa participation à plusieurs comités municipaux l’a préparé adéquatement à assumer les fonctions de maire.
« Je crois au travail en équipe, dans le respect et l’intégrité. Notre conseil sera renouvelé en profondeur et c’est un beau défi qui se présente devant nous. Mais j’ai confiance que cette nouvelle énergie entraînera de belles retombées pour l’ensemble de la population », déclare-t-il.
Le candidat à la mairie soutient que la municipalité doit exploiter pleinement le potentiel du centre communautaire et du chalet des loisirs.
« Les récentes discussions sur le presbytère et les bureaux municipaux ont été animées, mais le dossier est réglé et il est temps de tourner la page. On a une formidable équipe en place à l’hôtel de ville et l’avenir s’annonce très intéressant à Sainte-Hélène », allègue M. Hébert. 

image