26 octobre 2017
Assemblée générale annuelle
Une agriculture à développer
Par: Benoît Lapierre
Le Courrier de Saint-Hyacinthe

Le Courrier de Saint-Hyacinthe

C’est devant une assistance de plus de 170 personnes, composée d’agriculteurs, d’élus et de partenaires, que la Fédération de l’UPA de la Montérégie a tenu son assemblée générale annuelle sous le thème Ensemble, développons l’agriculture.

« Le développement et la prospérité de notre agriculture reposent sur le partenariat. Le thème choisi cette année dit tout. L’agriculture constitue un véritable pilier économique pour nos communautés. Toutes les occasions sont bonnes pour démontrer l’importance du secteur agricole », a affirmé Christian St-Jacques, président de la fédération, lors du mot d’ouverture.
Nouvel outil d’information
Le président de la fédération a également profité de la rencontre pour lancer en primeur une toute nouvelle vidéo qui trace le portrait détaillé du secteur agricole en Montérégie. En plus de préciser les conditions gagnantes à déployer pour assurer le développement de l’agriculture, cet outil de sensibilisation et d’information vise à rejoindre les décideurs publics et toutes les personnes sensibles aux enjeux.
« Elle aborde simplement les défis complexes auxquels nous devons faire face. La fédération l’utilisera comme carte de visite auprès des élus, des partenaires, des médias et le plus important… des consommateurs », a conclu M. St-Jacques.
Résolutions prioritaires
Pendant la journée, les agriculteurs présents ont débattu de plusieurs enjeux relatifs à la fiscalité, la politique agricole, l’environnement et l’aménagement. Les échanges ont permis de prioriser les demandes qui seront adressées à l’Union lors du prochain congrès général. Les producteurs se sont entendus notamment sur l’importance de :
amorcer sans tarder les travaux visant à réformer le programme de crédit de taxes foncières agricoles;
s’assurer que les nouvelles mesures fiscales du gouvernement fédéral pour les sociétés privées ne fragilisent pas le secteur agricole;
moderniser le règlement sur les exploitations agricoles afin de permettre l’agrandissement des superficies en culture;
prioriser le bien-être animal en permettant l’agrandissement des bâtiments d’élevage à l’instar des nouvelles normes de distance séparatrice.
La prolongation du plan de financement de l’Union a également attiré l’attention. Les questions d’équité dans les contributions et d’impact sur les fermes ont été au cœur des discussions. La prolongation du plan et le maintien de la redistribution actuelle du financement syndical permettront de faire le pont sans nuire au fonctionnement de l’organisation jusqu’à l’adoption du nouveau plan de financement prévue en 2018. Une résolution demandant à l’Union que tous les producteurs contribuent de façon équitable dans le futur plan a également été adoptée.
Bilan 2016-2017
La Fédération de l’UPA de la Montérégie affiche un bilan positif. Plusieurs réalisations ont été accomplies, notamment l’adoption de la planification stratégique 2016-2019. Cette année, la fédération a aussi défendu les intérêts agricoles dans d’importants dossiers tels que le prolongement du gazoduc entre Saint-Sébastien et Pike River; le projet de loi 85 du Québec aux abords de l’autoroute 30 et le programme de crédit de taxes foncières agricoles.
Pour obtenir plus d’information sur les réalisations 2016-2017, il est possible de consulter le rapport annuel accessible sur le Web : http://www.upamonteregie.ca/Fichiers/Fichiers_750.pdf.

image