2 février 2012
Valdepeñas : savourez l’Espagne
Par: Hélène Dion

Valdepeñas est l’une des appellations les plus connues dans le monde lorsqu’on évoque l’Espagne viticole. Je vous propose une incursion dans cette région qui offre des vins de plaisir, à petits prix et prêts à boire!

En Espagne, en 1861, la construction d’une voie ferrée reliant Madrid à l’Andalousie consolide le commerce des vins de Valdepeñas.

On le surnomme « le train du vin » puisque ses 25 wagons ne transportent que ce liquide précieux destiné à approvisionner la grande ville. À cette époque, les vins de Valdepeñas acquièrent une belle réputation. Tellement qu’au début du 20e siècle, le gouvernement cautionne le développement d’une station oenologique et d’expérimentation du vignoble pour mener ultimement à la reconnaissance de cette zone de production en 1932.

Sa place au coeur de La Mancha!

Valdepeñas est enclavée dans la plaine de La Mancha avec 24 000 hectares de vignes en production.

Imaginez, le cencibel (on nomme ainsi le tempranillo dans cette région) et l’airén (cépage blanc local) dominent l’encépagement sur des sols chauds de sable, de calcaire et d’argile rouge érigés à 700 mètres d’altitude. Le climat aride de l’été chauffe les vignes à 40°C et le froid de l’hiver peut faire descendre le thermomètre en deçà de 10°C. C’est ce que l’on nomme un climat continental. Dans les vignes, on tente de préserver la fraîcheur des baies de raisin durant la maturation en guidant la plante près du sol, avec les pieds de vigne espacés, de façon à ce que le feuillage les protège des rayons brûlants du soleil.Le tempranillo, dérivé du mot « temprano » qui signifie « tôt » fait probablement référence à sa rapidité à arriver à maturité. Il prend également le nom de Tinta Roriz au Portugal pour l’élaboration du Porto ou encore Tinta de Toro à Toro. Ce cépage rouge à la peau épaisse a une acidité timide, des tanins plus ou moins présents et un potentiel alcoolique raisonnable. Il offre principalement des arômes d’épices, de fruits mûrs, parfois de tabac et de cuir.

Crianza, Reserva, Gran Reserva?

Ces mentions que l’on retrouve sur les étiquettes font référence à l’élevage du vin en fût de chêne, mais également au vieillissement en bouteilles. Ailleurs dans le monde, elles n’ont pas « toujours » la même signification et peuvent référer à un terroir particulier, à un millésime… Par exemple, au Chili, des producteurs m’avouaient que cette utilisation n’avait pour ainsi dire rien d’officiel.

En Espagne, cela en est tout autrement. Pour les vins rouges, à Valdepeñas, un Crianza est un vin qui ne doit pas être vendu avant sa troisième année après la vendange avec un minimum d’un séjour de six mois en « barricas »; un Reserva est produit lors d’un bon millésime, doit passer un minimum d’un an en barricas et vendu dans sa quatrième année; en haut de l’échelle, le Gran Reserva est produit dans les années exceptionnelles avec de longues périodes d’élevage qui varient selon les régions. La majorité des Gran Reserva provient de la région de Rioja où la mention indique que le vin n’est pas commercialisé avant au moins deux ans d’élevage en fût et un minimum de six ans au total avant la mise en marché.Arrivés sur les tablettes de notre monopole, les vins espagnols sont généralement prêts à boire et la plupart du temps, à petits prix. Voici quelques cuvées à se procurer pour savourer leur fruit mûr!

Laguna de la Nava – Reserva – Valdepenas 2006 – Code SAQ : 902973 – Prix : 13,15 $

Le vignoble, fondé en 1904, compte 173 hectares majoritairement plantés en tempranillo. Le nez est assez charmeur et en bouche les tanins sont soyeux, avec de la matière et une finale légèrement amère. C’est un bon vin d’apéro. Servez-le avec des charcuteries ou encore un steak tout simplement.

Corcovo – Crianza – Valdepenas 2008 – Code SAQ : 898189 – Prix : 13,55 $

Nouvellement arrivé en succursales, le Corcovo 2008 a passé un an en fût. Au nez, on sent les épices douces et le passage sous bois est perceptible. En bouche, les tanins sont souples avec une acidité vive. Un vin de tous les jours.

Laguna de la Nava – Gran Reserva – Valdepenas 2005 – Code SAQ: 902965 – Prix : 15,15 $

Le nez est poivré et son fruit est mûr. En bouche, les tanins sont fondus et équilibrés avec l’acidité. Ce vin permettrait un bel accord avec une paella.

Los Molinos – Gran Reserva – Valdepenas 2002 (importation privée Les vins Philippe Dandurand) – Prix : 17,10 $ (particulier); 15,82 $ (prix resto)

Millésime 2002 à 17 $, ça ne fait pas cher le petit coin alloué par bouteille dans la bodega sur près de 10 ans! Le nez de ce vin présente des notes d’évolution telles que le sous-bois, le café, le cuir et le fruit… Faites tournoyer votre verre pour libérer tout son potentiel aromatique. En bouche, il est épicé, frais, juste assez de matière. N’hésitez pas à le servir avec des viandes cuisinées avec les champignons, mais n’osez pas les pièces saignantes, car les tanins sont trop fondus pour leur tenir tête!

image