3 mai 2018
MRC des Maskoutains
154 000 $ investis en immigration
Par: Benoît Lapierre
La MRC des Maskoutains pourra utiliser une enveloppe de 154 000 $ au cours des prochains mois avec tous ses partenaires en immigration pour

La MRC des Maskoutains pourra utiliser une enveloppe de 154 000 $ au cours des prochains mois avec tous ses partenaires en immigration pour

Comptant beaucoup sur l’immigration pour dynamiser son territoire, la MRC des Maskoutains pourra consacrer 154 000 $ de plus, sur deux ans, au financement des moyens mis en œuvre pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants.

publicité

Comptant beaucoup sur l’immigration pour dynamiser son territoire, la MRC des Maskoutains pourra consacrer 154 000 $ de plus, sur deux ans, au financement des moyens mis en œuvre pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants.

Cette nouvelle enveloppe est constituée d’une contribution de 77 000 $ du milieu municipal maskoutain, puisée à même le Fonds de développement des territoires, et d’une subvention de 77 000 $ versée par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), dans le cadre du Programme Mobilisation-Diversité. L’octroi de cette aide gouvernementale a été confirmé lundi à Saint-Hyacinthe par la députée de Laporte et whip en chef du gouvernement, Nicole Ménard, au nom du ministre David Heurtel.

« Les acteurs de la MRC des Maskoutains ont démontré beaucoup de détermination afin d’attirer les personnes immigrantes et de favoriser leur établissement à long terme dans la région. C’est ce méticuleux travail de préparation et de concertation qui assurera la pleine participation de ces immigrants à leur nouvelle communauté », a déclaré la députée Ménard au point de presse.

Elle s’est exprimée devant plusieurs représentants de la MRC et de ses principaux partenaires dans l’accueil des arrivants : la Maison de la Famille, Forum 2020 et Espace Carrière. Ces trois organisations prendront part de façon très active aux divers projets qui découleront de l’entente conclue entre la MRC et le MIDI, suivant les trois axes d’intervention qui sont décrits dans le projet « Une MRC en action pour la promotion de l’immigration », soumis au MIDI en février 2017 à la suite d’un appel de propositions.

Élyse Simard, chargée de projet à la famille à la MRC, a expliqué qu’un premier volet concernait tous les employeurs de la région, puisqu’ils ont le pouvoir de faciliter grandement l’intégration des immigrants. Dans un deuxième volet, les élus municipaux sont aussi interpelés. Ils seront invités à prendre part, avec les partenaires, à des échanges sur l’intégration des immigrants.

Le troisième axe portera sur l’organisation d’un festival d’une journée, un moment d’ouverture sur le monde qui mettra en lumière toute la diversité culturelle présente sur le territoire, a expliqué Mme Simard.

D’une durée de deux ans, l’entente conclue entre la MRC et le gouvernement en vertu du Programme Mobilisation-Diversité porte sur la période comprise entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2019 et prendra donc fin dans un an. Toutefois, le démarrage du projet a précédé l’annonce de lundi, a précisé le directeur général de la MRC, André Charron.

image