4 août 2011
159_15_700ru1ec-rumeurs
Par: Martin Bourassa

Après quelques fermetures de commerces ces dernières semaines, un vent d’optimisme souffle à nouveau au centre-ville de Saint-Hyacinthe. La Boîte à savons, une boutique-cadeau spécialisée dans la savonnerie artisanale et les bijoux écodesign, annonce ses couleurs sur la rue Des Cascades. Le commerce est la propriété de Sylvie Gosselin.

Après quelques fermetures de commerces ces dernières semaines, un vent d’optimisme souffle à nouveau au centre-ville de Saint-Hyacinthe. La Boîte à savons, une boutique-cadeau spécialisée dans la savonnerie artisanale et les bijoux écodesign, annonce ses couleurs sur la rue Des Cascades. Le commerce est la propriété de Sylvie Gosselin.

Malgré le cri d’alarme lancé par certains, un nouveau joueur fera son apparition dans le secteur de la restauration. Un restaurant de spécialités portugaises ouvrira ses portes dans la côte de la rue Bourdages, dans les locaux laissés vacants par la fermeture d’Alex Bagel.

Toujours au centre-ville, on rapporte aussi la fermeture du Bar Le Gaulois. Certains parlent d’une fermeture temporaire provoquée par le besoin de rénovations; d’autres d’une fermeture reliée à des problèmes plus importants. Les Gaulois en quête de potion magique devront trouver un autre druide.

Ne reculant devant rien, un agent du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a communiqué avec le personnel de la bibliothèque T.-A.-St-Germain la semaine dernière afin de mettre la main sur un article du Courrier de Saint-Hyacinthe traitant des manifestations autochtones en lien avec le pipeline de la pétrolière Ultramar.

Parlant du conflit entre les autochtones et Ultramar, un autre médiateur pourrait bientôt s’impliquer dans le conflit afin de rapprocher les parties. Le nom de Fess Parker alias Daniel Boone a été mentionné. S’cusez-la!-30-

image