4 octobre 2011
159_24_700ru2mc-rumeurs2
Par: Martin Bourassa

Incroyable, mais vrai, le restaurateur Paul-Émile Parenteau va ressortir son tablier et retourner à son four à pizza. Il a décidé de reprendre son ancien restaurant et de relancer Parenteau Pizza. Il mettrait toutefois de côté le menu rôtisserie d’antan pour se concentrer dorénavant sur la pizza. La réouverture serait imminente et la flotte de livraison de six véhicules prête à reprendre la route. Sans doute voudra-t-il prouver à certains qu’il a toujours eu la bonne recette et qu’il n’y a pas trop de restaurants à Saint-Hyacinthe. À suivre…

Incroyable, mais vrai, le restaurateur Paul-Émile Parenteau va ressortir son tablier et retourner à son four à pizza. Il a décidé de reprendre son ancien restaurant et de relancer Parenteau Pizza. Il mettrait toutefois de côté le menu rôtisserie d’antan pour se concentrer dorénavant sur la pizza. La réouverture serait imminente et la flotte de livraison de six véhicules prête à reprendre la route. Sans doute voudra-t-il prouver à certains qu’il a toujours eu la bonne recette et qu’il n’y a pas trop de restaurants à Saint-Hyacinthe. À suivre…

Parlant de restauration, la promotion organisée pour souligner le 60e anniversaire des rôtisseries St-Hubert a connu un succès boeuf. Des files interminables ont été observées lundi au comptoir et au service à l’auto du restaurant maskoutain. Selon les chiffres fournis par Steve Deslauriers, on a servi pas moins de 1 931 quarts de poulet, soit davantage qu’à la fête des Mères!

La Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe organise une activité retrouvailles le vendredi 14 octobre, à l’intention des 25 000 diplômés, des enseignants, et des membres du personnel qui se sont succédé depuis la fondation du collège en 1968. Le cocktail est prévu au cégep et le souper à la bavaroise aura lieu au Club de golf de Saint-Hyacinthe. Ne ratez pas cette occasion unique de revoir Jean G. Barbeau et Luc Chagnon

Dans le texte intitulé : « Saint-Hyacinthe blâme Hydro-Québec » publié en page 3 de notre édition du 22 septembre, il y avait erreur sur la personne. C’est la conseillère Louise Arpin, du district Saint-Joseph, qui a parrainé la résolution et fait état des pannes survenues dans son secteur le 28 août, et non la conseillère Nicole Dion Audette, du district Hertel-Notre-Dame. Nos excuses.

image