1 mars 2012
159_46_700ru2ic-rumeurs
Par: Martin Bourassa

Parmi les grands mystères de la vie, et du centre-ville de Saint-Hyacinthe, il est curieux de constater que le directeur général de la SDC, Simon Cusson, voit d’un oeil plutôt favorable la décision de la Ville de Saint-Hyacinthe de mettre fin au dégrèvement des espaces locatifs vacants. Les propriétaires d’immeubles commerciaux concernés, et membres de la SDC, qui sont du même avis sont assez rares merci.

Parmi les grands mystères de la vie, et du centre-ville de Saint-Hyacinthe, il est curieux de constater que le directeur général de la SDC, Simon Cusson, voit d’un oeil plutôt favorable la décision de la Ville de Saint-Hyacinthe de mettre fin au dégrèvement des espaces locatifs vacants. Les propriétaires d’immeubles commerciaux concernés, et membres de la SDC, qui sont du même avis sont assez rares merci.

Parlant du centre-ville, tout ne va pas si mal. Si la restauration traverse une mauvaise passe, il y a quand même de bonnes nouvelles à l’horizon. L’ancien local du bar L’Étage en haut du Zaricot abritera bientôt le Marvin Lounge, pour le plus grand bonheur des défenseurs de la Loi 101.

Toujours au centre-ville, un nouveau fleuriste Mimosa Fleurs et Cadeaux, déjà présent dans le Vieux-Longueuil, s’installerait pour sa part dans les anciens locaux de La Marmottine. Un petit café, L’Orchidée Café, devrait également voir le jour à proximité des anciens bars Chez Cocotte et Bar Jack. Enfin, une boutique spécialisée en golf reluquerait aussi notre centre-ville.

Une seconde boutique spécialisée en vêtements et accessoires de maternité s’installe sur le boulevard Casavant à Saint-Hyacinthe. La boutique Douce maman ouvre ses portes aujourd’hui même dans les anciens locaux de l’Animalerie. À quand le baby-boom à Saint-Hyacinthe?

La Soirée de gars au profit de la Société canadienne du cancer s’est déroulée mercredi soir à la Cage aux sports de Drummondville. C’est la version drummondvilloise de notre Mardi de gars à Saint-Hyacinthe. Par ailleurs, le participant qui est reparti avec le chandail de Luc Brodeur Jourdain lors de notre soirée du 31 janvier était Sylvain Morin, de Clôtures et Patios d’aujourd’hui.

image