15 mars 2012
159_48_700ru2kc-rumeurs
Par: Martin Bourassa

Les habitudes des membres de la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe à Douville vont changer à partir du 19 mars. Le personnel, les services et les précieux guichets seront transférés à quelques pas des locaux actuels, dans l’immeuble commercial de la pharmacie Jean Coutu, sur le boulevard Laurier.

publicité

Les habitudes des membres de la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe à Douville vont changer à partir du 19 mars. Le personnel, les services et les précieux guichets seront transférés à quelques pas des locaux actuels, dans l’immeuble commercial de la pharmacie Jean Coutu, sur le boulevard Laurier.

Un mot ou deux sur la fermeture de La Ressourcerie, ce magasin d’économie sociale qui vendait des meubles usagés à petit prix. Voilà le parfait exemple d’une bonne idée mal développée. J’ose à peine imaginer combien d’argent a été pompé dans ce projet depuis trois ans. De savoir que cette entreprise a déjà embauché jusqu’à neuf personnes m’incite à me questionner fortement sur le plan d’affaires. C’était écrit dans le ciel que La Ressourcerie ne ferait pas vieux os quand les programmes d’employabilité et les subventions se tariraient. Heureusement, d’autres organismes vont prendre la relève, dont le Centre d’entraide maskoutain.

Le coloré maire d’Huntingdon, Stéphane Gendron, ne veut pas rendre de comptes au comité de vigilance sur les gaz de schiste du Suroît à propos du traitement des eaux de fracturation d’un puits de forage de Saint-Hyacinthe fait à l’usine de traitement des eaux usées de sa municipalité. À l’hebdomadaire Le Soleil de Châteauguay, il a expliqué son point de vue : « D’envoyer se faire foutre des gérants d’estrade qui prennent pour acquis que nous sommes de mauvaise foi et qu’eux seuls pensent posséder la vérité environnementale? Non, ce n’est pas déplacé. La démocratie nous a mandatés pour gouverner. Pas pour être redevable devant les talibans de l’environnement. »

image