26 février 2015
Village de Sainte-Madeleine
1,6 million $ dans la rue Saint-Simon
Par: Benoit Lapierre

Le village de Saint-Madeleine sera le théâtre d’un important chantier routier l’été prochain. Une somme d’environ 1,66 million $ sera alors investie dans les infrastructures de la rue Saint-Simon, au coeur de l’agglomération.

Publicité
Activer le son

Le segment compris entre la rue Saint-Jean-Baptiste à la rue Saint-Joseph, face à la Caisse populaire, sera entièrement reconstruit, ce qui signifie l’implantation de nouvelles conduites d’aqueduc et d’égout (sanitaire et pluvial) sur toute cette distance. Plus loin, en direction de Saint-Hyacinthe, les conduites ont été jugées suffisamment saines pour durer encore une vingtaine d’années, de sorte que seuls les trottoirs et le revêtement d’asphalte seront remplacés. Les travaux s’effectueront sur 600 mètres de rue au total, selon les plans de la firme d’ingénieurs Les Services Exp, qui a décroché un contrat de 27 000 $ de la municipalité au mois d’août.

« Ça fait trois ans qu’on travaille là-dessus. Ce sont les derniers travaux d’infrastructures urgents qu’il nous restait à faire », a indiqué le maire de Sainte-Madeleine, André Lefebvre. Pour mener à bien ce projet, le Village pourra compter sur une subvention de 380 000 $ obtenue via le Programme Infrastructures Québec-Municipalités, et une autre de 980 000 $ en provenance du fonds fédéral de la taxe d’accise sur l’essence. Pour compléter le montage financier, la municipalité devra ajouter elle-même environ 300 000 $, soit en contractant un emprunt, soit en utilisant une partie de son surplus accumulé de 400 000 $, a précisé le maire Lefebvre. La décision à ce sujet sera prise lorsque la municipalité, qui lancera bientôt l’appel d’offres aux entrepreneurs généraux, connaîtra le montant réel de la facture.

Les subventions rattachées au projet de la rue Saint-Simon ont fait gonfler considérablement les prévisions budgétaires de Sainte-Madeleine pour 2015. Le budget annuel du Village est passé d’un seul coup de 2,46 millions $ à 3,71 millions $, ce qui équivaut à une hausse de 50 % même si la taxe foncière n’a été majorée que de 2 %. Au plan financier, l’année 2016 marquera bien sûr un retour à la normale.

image