21 août 2014
Capital de risques au CLD
2013 : une année difficile pour le Fonds FLI-FLS
Par: Jean-Luc Lorry
Bâtisse de la défunte Brasserie Licorne Québec située sur la rue Martineau. Photothèque | Le Courrier ©

Bâtisse de la défunte Brasserie Licorne Québec située sur la rue Martineau. Photothèque | Le Courrier ©

L’année 2013 ne devrait pas figurer avantageusement dans les annales du CLD Les Maskoutains concernant le bilan sur 12 mois des fonds de capital de risques FLI-FLS (fonds local d’investissement et fonds local de solidarité) dont l’organisme public dispose d’un mandat de gestion local.

L’an dernier, ces deux fonds ont généré des revenus d’intérêts totalisant 154 821 $ comparativement à des pertes de 319 084 $ dues à de mauvaises créances.

Celles-ci incluent la faillite de la Brasserie Licorne Québec qui fabriquait et commercialisait les boissons alcoolisées de marque Boris. Le CLD avait misé gros sur l’implantation de cette entreprise en terre maskoutaine en accordant, via le Fonds FLI-FLS, une aide financière totalisant 400 000 $ (200 000 $ en 2011 et un montant identique en 2012).

Dans son rapport annuel, la trésorière de l’organisme, Chantal Goulet, a inscrit pour 2013, un déficit de 191 639 $ (un chiffre prenant en compte le montant des intérêts auxquels sont soustraits les mauvaises créances, les frais d’intérêts et les frais bancaires).

Malgré cette mauvaise passe temporaire, les administrateurs du CLD se félicitent tout de même de la performance de ce fonds. Mme Goulet précise que les actifs nets du Fonds FLI-FLS représentent un montant cumulatif de 231 447 $, dont 60 068 $ pour la portion FLI et 171 379 $ pour celle du FLS.

« Notre fonds d’investissement est un des rares au Québec qui démontre un actif net depuis son apparition en 1998, ce qui est excellent », écrit la trésorière du CLD.

En 1998, le gouvernement du Québec s’était entendu avec le CLD Les Maskoutains pour un contrat de prêt prévoyant le versement annuel de montants au fonds local d’investissement.

De 1998 à 2011, le ministère de l’Économie a versé 1 417 205 $ au CLD Les Maskoutains. Selon les chiffres communiqués par Québec, le Ministère avait octroyé jusqu’à 223 602 $ pour l’année 2001-2002.

En 2013, cinq entreprises et le Centre de développement pharmaceutique (une corporation privée apparentée au CLD) se sont partagé la somme de 395 000 $ via le Fonds FLI-FLS. Selon l’organisme, ces montants permettront de créer ou de consolider 59 emplois.

Les entreprises qui souhaitent bénéficier d’une aide financière via le Fonds FLI-FLS soumettent leur demande à un comité d’investissement FLI-FLS formé de huit membres bénévoles. Ceux-ci s’entendent sur les entreprises admissibles après étude du dossier de candidature par un conseiller en financement du CLD Les Maskoutains.

image