8 octobre 2015
Régie d’Acton et des Maskoutains
25 ans d’existence, 25 municipalités membres!
Par: Le Courrier

Alors que la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains célèbrera son 25

Publicité
Activer le son

En effet, au cours des derniers mois, des discussions avaient été initiées entre les représentants de la Régie, les élus de la municipalité de Roxton Falls et ceux de la municipalité du Canton de Roxton afin d’évaluer les avantages d’une éventuelle adhésion à la Régie. On se souviendra qu’en 2012, la municipalité de Sainte-­Marie-Madeleine avait joint les rangs de la Régie.

En septembre 2015, ce sont les municipalités de Roxton Falls et du Canton de Roxton qui, à leur tour, ont décidé de joindre les rangs de la Régie à compter du 1er janvier 2016. Afin de respecter le ­processus légal lié à cette adhésion, la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains a donc adopté la résolution acceptant l’adhésion de ces deux municipalités et demandant au ministre des ­Affaires municipales et de l’Occupation du territoire d’autoriser cette adhésion à la Régie lors de la rencontre de son conseil d’administration.

Avec la venue de ces deux municipalités, ce seront donc la totalité des 25 ­municipalités des MRC d’Acton et des Maskoutains qui auront fait le choix de se regrouper au sein de la Régie pour confier la gestion de leurs matières résiduelles à l’organisme paramunicipal. Comme nous avons pu le constater au cours des dernières années, la gestion des matières résiduelles est devenue un pivot ­important de la gestion municipale. ­Matières recyclables, matières organiques, résidus domestiques, écocentres, résidus domestiques dangereux, boues d’installations septiques, compostage, biométhanisation, responsabilité élargie des producteurs, plans de gestion des matières résiduelles… autant de termes et de concepts qui témoignent de ­l’importance sans cesse grandissante et de la complexité émergente de cette sphère de la gestion municipale.

Dans ce contexte, la mise en commun des ressources et la création d’une masse critique plus importante permet de ­maintenir un équilibre entre une offre de services élargie et intéressante à un prix extrêmement compétitif, pour le plus grand intérêt de tous les citoyens des municipalités membres. À l’heure où la gestion des matières résiduelles se comptabilise et est compensée sur la base de la performance régionale, il est impératif d’investir temps et ­énergie afin d’accroître ces facteurs de performance.

En ce sens, la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains est extrêmement fière d’accueillir ces deux ­municipalités au sein de son équipe. Au cours des prochaines semaines, les routes de collecte des matières ­recyclables, organiques et des résidus domestiques seront préparées, tout comme les calendriers de collecte qui ­seront transmis à toutes les résidences dès le début du mois de décembre. Il en sera de même de l’intégration des ­immeubles à desservir par le Programme régional de vidange des installations ­septiques, conformément aux modalités des lois applicables.

Dès 2016, la Régie sera également fière d’accueillir individuellement, chacun des citoyens des municipalités de Roxton Falls et du Canton de Roxton à l’un ou l’autre de ses écocentres ainsi qu’à ses collectes ­annuelles de résidus domestiques dangereux. Des communications en ce sens ­seront transmises aux citoyens de ces ­municipalités qui peuvent, d’ores et déjà, contacter la Régie s’ils ont des ­interrogations à l’égard des services à venir.

La Régie a toujours favorisé un contact direct avec les citoyens afin d’assurer une qualité et un suivi des services qui soit à la hauteur des standards de l’organisation. Cette organisation qui est reconnue comme un leader dans le domaine de la gestion des matières résiduelles sur l’échiquier provincial, veillera à offrir aux citoyens de ses deux nouvelles municipalités membres, le même niveau de ­services que celui qui était jusqu’à ­présent réservé aux citoyens de ses 23 autres municipalités membres et qui a fait la réputation de l’organisation.

image