7 octobre 2021
Un troisième candidat dans le quartier Douville
Par: Sarah-Eve Charland

Le candidat dans le district Douville Richard Maranda. Photo gracieuseté

Maskoutain depuis toujours, l’ancien travailleur de chez Olymel Richard Maranda se lance en politique en convoitant le poste de conseiller dans le district Douville à Saint-Hyacinthe le 7 novembre.

Publicité
Activer le son

En briguant la mairie de Saint-Hyacinthe, André Beauregard a laissé le champ libre dans son quartier. Cette annonce a été l’élément déclencheur qui a poussé M. Maranda, résident de Douville depuis 10 ans, à se présenter comme candidat. « M. Beauregard était très apprécié dans le secteur Douville. Je veux continuer ce qu’il a fait dans le quartier. Un autre élément déclencheur a été ma décision de prendre ma retraite. Ça va me donner le temps nécessaire pour être à l’écoute des citoyens. »

Richard Maranda a pris récemment sa retraite après avoir travaillé pendant 40 ans comme directeur de l’amélioration continue du processus opérationnel chez Olymel.

Il s’est impliqué comme bénévole à la clinique d’impôt du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe en 2020 et au sein du conseil d’administration de la Caisse populaire de Saint-Hyacinthe pendant près de 25 ans.

Parmi les enjeux sur lesquels il souhaite travailler, il y a celui de la présence des adeptes de wakeboard sur la rivière Yamaska qui cause des vagues surdimensionnées. M. Maranda compte aussi effectuer une surveillance accrue des développements immobiliers comme celui du Domaine sur le Vert.

« Je veux travailler à l’harmonisation de ce développement-là. Il y aura des infrastructures à revoir. Les promoteurs ont fait des promesses aux résidents qu’ils ont eu de la difficulté à tenir. Je veux surveiller ça », poursuit-il.

Les électeurs du district Douville auront trois choix sur leur bulletin de vote. Le candidat indépendant David-Olivier Huard et la candidate sous les couleurs de Saint-Hyacinthe unie Odile Alain présentent leur candidature au poste de conseiller dans ce quartier.

« Ce qui me différencie, c’est ma disponibilité. Le quartier Douville sera ma seule préoccupation. J’ai toujours travaillé avec des chiffres. Je suis un bon administrateur. Je veux m’occuper de mes gens de Douville », affirme Richard Maranda.

image