7 octobre 2021
Le tiers des postes en élection dans la MRC
Par: Sarah-Eve Charland

Le conseil des maires de la MRC des Maskoutains connaîtra plusieurs changements à la suite des élections du 7 novembre. Photothèque | Le Courrier ©

En dehors des candidatures pour Saint-Hyacinthe, 154 personnes aspirent à devenir élues dans les 16 autres municipalités de la MRC des Maskoutains. Sept municipalités ont vu leur maire être élu par acclamation. Le tiers de l’ensemble des postes d’élus sera en élection.

Publicité
Activer le son

C’est le cas à Saint-Damase, Sainte-Hélène-de-Bagot, Saint-Liboire, Saint-Louis, Saint-Marcel-de-Richelieu, Saint-Pie et Saint- Simon. Dans les deux derniers cas, les maires Mario St-Pierre et Simon Giard ont, respectivement, été réélus. Dans les autres municipalités où le premier magistrat a été élu par acclamation, ce sont des conseillers sortants qui ont brigué la mairie. Dans les municipalités de Sainte-Hélène-de-Bagot et Saint-Liboire, les maires sortants de charge ont choisi de se représenter à un poste de conseiller cette fois-ci.

Les citoyens de Saint-Louis, Saint- Marcel-de-Richelieu, Saint-Pie et Saint-Simon n’auront même pas à se présenter au scrutin du 7 novembre puisque l’ensemble des membres du conseil ont été élus sans opposition.

C’est à Sainte-Marie-Madeleine qu’on observe le plus grand nombre de candidatures. Le maire sortant Gilles Carpentier affrontera deux autres candidats à la mairie.

Ces derniers ont aussi chacun mis sur pied une équipe politique. Les deux équipes politiques ont présenté des candidats dans chacun des districts pour un total de 15 candidats.

Dans l’ensemble des municipalités, le tiers des candidatures sont des femmes. La période de mise en candidature s’est terminée le 1er octobre. Les conseils municipaux seront dissous le 8 octobre laissant place à la campagne électorale qui se terminera le 7 novembre, jour du scrutin.

image