6 mai 2021
3 arbustes fruitiers indigènes à cultiver
Par: Le Courrier

Le sureau blanc

red berries on a tree in the early autumn

Le pimbina

big branch of ripe black chokeberry fruits in the garden

L’aronie noire

Cultiver des arbustes fruitiers indigènes présente de nombreux avantages. En plus de magnifier votre aménagement paysager, ceux-ci susciteront la curiosité et séduiront même les plus fins palais grâce à leurs délicieux petits fruits!

Publicité
Activer le son

1. L’aronie noire

Facile à cultiver, cet arbuste ornemental offre tout un spectacle lors de sa floraison printanière! Après avoir admiré ses magnifiques fleurs blanches et roses, vous aurez l’occasion de récolter de nombreuses grappes de petits fruits noirs regorgeant d’antioxydants. Ceux-ci sont exquis en gelée, en jus, en vinaigre, etc.

2. Le sureau blanc

Vous serez charmé par les grandes fleurs blanches en corymbe de ce spectaculaire arbuste! Grâce à sa fructification abondante, vous aurez suffisamment de petits fruits pour en multiplier les usages. Dégustez vos baies de sureau en tartes, en confitures, en coulis, etc. Prenez garde à ne pas confondre le sureau blanc avec le sureau rouge, dont les fruits ne sont pas comestibles

3. Le pimbina

Également appelé viorne trilobée, le pimbina porte de délicieuses baies rouges réunies en grappes dont le goût évoque la canneberge. Grâce à leur taux élevé en pectine, ces fruits font d’excellentes gelées et confitures. Notez en outre que l’arbuste peut atteindre jusqu’à quatre mètres de haut!

image