14 août 2014
Incendie majeur à Saint-Hugues
300 veaux périssent et plus de 500 000 $ en dommages
Par: Maxime Prévost Durand
Les quelque 300 veaux se trouvant à l’intérieur des bâtiments ont péri dans l’incendie. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les quelque 300 veaux se trouvant à l’intérieur des bâtiments ont péri dans l’incendie. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un incendie majeur a complètement détruit deux bâtiments agricoles situés sur le rang Bourchemin Ouest à Saint-Hugues dans la nuit de lundi à mardi. Plus de 300 veaux se trouvaient dans les bâtiments et ont tous été tués par le brasier.

publicité

Les dommages sont estimés à plus de 500 000 $ par le Service de sécurité incendie (SSI) de Saint-Hugues. À leur arrivée vers 23 h 30, les pompiers ont dû composer avec un embrasement généralisé. Le toit des bâtiments avait déjà cédé sous la puissance des flammes.

« À notre arrivée, il n’y avait plus de bruit des animaux », indique Michel Bastien, directeur du SSI de Saint-Hugues, laissant croire qu’il était déjà trop tard pour sauver les bêtes.

Une trentaine de pompiers se sont rendus sur place pour maîtriser les flammes. Cinq camions-citernes, provenant de Saint-Hugues (2), Saint-Barnabé, Saint-Simon et Sainte-Hélène, ont été nécessaires au travail des sapeurs. Aucune source d’eau n’était disponible à proximité des bâtiments en flamme.

L’incendie a pu être contrôlé aux alentours de 2 h 30 mardi matin, après que les pompiers se soient assurés entre autres de sécuriser une bonbonne de propane située à proximité. Leur travail s’est poursuivi jusqu’à 11 h pour éteindre les derniers foyers d’incendie. L’intervention a donc duré près de 12 h. En après-midi, un travail de recherche et cause était entamé, mais comme l’embrasement était déjà généralisé à l’arrivée des pompiers, les chances de déterminer une cause sont minces. Advenant que l’enquête des pompiers ne puisse aboutir, l’enquête sera transférée à la Sûreté du Québec, comme le veut le protocole.

image