13 novembre 2014
Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe
35 ans de créativité!
Par: Véronique Lemonde
Deux soeurs et un Salon qui leur tient à coeur. Mireille Lynch et ses foulards feutrés et Mona Cormier, présidente du Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe, et ses objets et décorations en bois peint. Photo François Larivière | Le Courrier

Deux soeurs et un Salon qui leur tient à coeur. Mireille Lynch et ses foulards feutrés et Mona Cormier, présidente du Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe, et ses objets et décorations en bois peint. Photo François Larivière | Le Courrier

Avec un peu plus de 80 artisans, le Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe est de retour pour une 35e année, du 20 au 23 novembre, au nouveau pavillon La Coop sur le site de l’exposition agricole.

Publicité
Activer le son

Pour la présidente de l’Association des artisans de chez-nous, Mona Cormier, et pour la directrice de la sélection des artisans, Mireille Lynch, également deux soeurs jumelles, le Salon regarde vers l’avenir avec optimiste maintenant qu’il a la confirmation de s’installer dans un lieu d’exposition fixe pour les prochaines années.

« L’an passé, c’était un peu l’incertitude avec la fermeture de l’Hôtel des Seigneurs et à la dernière minute, nous nous sommes retrouvés au Centre BMO avec des dates différentes qu’à l’habitude. En présentant le Salon un mois plus tôt, en octobre plutôt qu’à la fin de novembre comme les gens ont toujours été habitués, cela a contribué à une baisse d’achalandage l’an dernier. Mais cette année, nous sommes confiantes, car nous retrouvons nos dates habituelles », indique Mona Cormier.

De plus, le Salon accueillera le nombre non négligeable de 26 nouveaux artisans, dans tous les domaines de création possible. « La variété est au coeur de nos choix de sélection. Nous avons parfois quelques artisans dans la même discipline, mais dans ce cas-là, ils font des choses très différentes. Dans le verre par exemple, nous avons plusieurs artisans cette année, mais il peut s’agir de verre soufflé et thermoformé, de vitrail, de verre fusion, etc. », souligne Mireille Lynch qui elle, après avoir longtemps fait de la peinture sur bois avec sa soeur Mona, débute depuis peu une production de foulards de feutre faits de laine naturelle.

Depuis plusieurs années, Mona Cormier peint sur le bois : cadres de bois, pères Noël, décorations festives, écriteaux, etc. Présentes au salon depuis les environs de 2008, les deux soeurs plaident pour la variété, la passion des créateurs et les chaleureuses rencontres entre les artisans et les visiteurs. « Le Salon est une occasion en or pour rencontrer des artisans et discuter avec eux de leurs techniques. Nous recherchons toujours des nouveautés pour le Salon, de plus jeunes artisans pour la relève et des produits de qualité. Il faut avoir pleinement conscience du talent d’ici », ajoute Mme Cormier.

Que ce soit pour des cadeaux de Noël ou pour vous gâter, les artisans du Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe vous promettent des objets originaux et jolis, que ce soit de la fourrure recyclée, de la faïence, des presse-papiers en verre, des sculptures faites de bois flotté, des chapeaux, du tissage, des bijoux ou du papier parchemin (pergamano). À vous de découvrir le talent de ces passionnés!

metiersdartsthyacinthe.com

image