9 août 2012
Défi-Vision de la Fondation Mira
40 duos attendus à la 25 e édition
Par: Maxime Desroches
De gauche à droite : François Audy, vainqueur de l'édition 2011 du Défi-Vision, Jean Royer, fondateur du Défi, Georges Laraque, porte-parole de l'activité, et Dominic Lussier, de l'Autodrome Granby.

De gauche à droite : François Audy, vainqueur de l'édition 2011 du Défi-Vision, Jean Royer, fondateur du Défi, Georges Laraque, porte-parole de l'activité, et Dominic Lussier, de l'Autodrome Granby.

Le vendredi 17 août, le Défi-Vision célébrera sa 25 e année d’existence sur le circuit de l’Autodrome Granby. L’activité a fait un bon bout de chemin depuis ses débuts, alors que la première édition représentait une première mondiale dans l’univers de la course automobile.

Depuis 1988, des duos composés d’un coureur non-voyant (pilote) et d’un voyant (copilote) sillonnent l’ovale de l’Autodrome Granby dans ce qui constitue l’événement le plus populaire de l’année. Cette activité que plusieurs qualifient de « course la plus folle au monde » (elle est d’ailleurs inscrite dans le livre des records Guiness) requiert une excellente communication et des réflexions à toute épreuve, confirme l’ex-hockeyeur professionnel Georges Laraque, porte-parole de l’édition 2012 du Défi-Vision.

« Pour avoir pris le départ en 2011, je suis tout à fait conscient que ce n’est pas une tâche facile. L’an dernier, avec ma partenaire Julie Gauthier, nous avons fait le premier tour avant de terminer notre course dans le mur et de devoir abandonner. Nous ne pouvons pas faire pire cette année », a raconté avec le sourire l’ancien colosse du Canadien de Montréal, maintenant analyste sportif à la télévision.

Une activité populaire

L’engouement des amateurs de course automobile pour le Défi-Vision ne date pas d’hier. Pour plusieurs, cette compétition est l’une des plus divertissantes et est encerclée bien à l’avance sur le calendrier.

« Parmi les 23 programmes tenus sur notre circuit durant la saison estivale, c’est sans contredit la course la plus achanlandée, et ce, depuis de nombreuses années. C’est une course riche en émotions », a souligné le copropriétaire de l’Autodrome Granby, le Maskoutain Dominic Lussier.« C’est d’autant plus plaisant de recevoir tout ce beau monde dans nos installations que c’est pour une bonne cause. La Fondation Mira s’est révélée comme l’un des organismes les plus respectés et les plus aimés au Québec », a-t-il ajouté.Les fonds amassés permettront l’entraînement de chiens guides et d’assistance qui seront par la suite assignés à des personnes atteintes d’un handicap visuel ou physique, ou à des enfants atteints d’autisme, afin d’accroître leur autonomie.Parmi les autres personnalités qui joueront le rôle de copilote dans l’une ou l’autre des 40 monoplaces à prendre le départ, notons la présence du boxeur Jean Pascal, de l’ancien défenseur du Canadien Mathieu Dandenault, de l’ex-footballeur Steve Charbonneau, et du comédien Richard Z. Sirois.Le prix d’entrée est de 25 $ pour les adultes, tandis que les enfants âgés de 17 ans et moins accompagnés d’un adulte y assistent gratuitement.

image