15 octobre 2015
Jean-Louis Lemieux
50 ans au service de la population
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

C‘est avec tristesse et consternation que le milieu ­maskoutain a perdu un grand bâtisseur, le fondateur de Lemieux Mobilier de bureau. Jean-Louis Lemieux est décédé dans un accident de la route le 16 juillet dernier.

En 1958, âgé de 26 ans, Jean-Louis ­Lemieux débute sa carrière dans le ­domaine de la vente des meubles pour travailler à Montréal pour Paradis & Messier. Cette maison se spécialise dans la vente de mobilier de bureaux, d’hôpitaux et institutionnel (école, université, communauté).

Très tôt, il dénote un grand intérêt pour le commerce de détail. De 1960 à 1965, il travaille pour A. Létourneau Ltée à Saint-Hyacinthe, un commerce de vente de détail (machines à écrire, calculatrices et mobilier de bureaux).

En 1965, il délaisse M. Létourneau pour se lancer en affaires. Son entreprise, ­Lemieux Dactylo, voit le jour au sous-sol de sa maison privée dans le secteur Saint-Joseph. Il y vend des machines à écrire, des calculatrices et du mobilier de bureaux.

Il se fait connaître rapidement à travers la région et même au Québec comme ­distributeur des meubles de bureau Steelcase, le plus important manufacturier de meubles haut de gamme au monde.

Son travail acharné et la bonne réputation de l’entreprise, le mène rapidement vers un déménagement du commerce pour s’installer au 2260, rue Martel dans le secteur La Provideence.

Les compétences de Jean-Louis ­Lemieux, Monsieur « Steelcase », comme il aime se faire appeler, sont d’analyser les besoins, de préparer et planifier les espaces de travail, de faire les plans et de répondre rapidement à la demande de la clientèle. Son souci du détail pour la ­livraison et l’installation, font de lui un homme très reconnu à travers la ­province.

À l’aube de l’an 2000, les changements technologiques et la clientèle toujours grandissante, entraînent une restructuration du commerce par l’achat de l’entrepôt Provigo dans le secteur Annexe. Un ­nouveau magasin avec salle de montre voit le jour au 1380, boulevard Laurier Est qui sera désormais reconnu sous la bannière Lemieux Mobilier de bureau (LMB).

Solidement implantée dans son milieu, toujours spécialisée dans la vente de ­mobilier de bureaux haut de gamme Steelcase, l’entreprise LMB fête cette ­année ses 50 ans de réussite dans un ­domaine hautement concurrentiel.

Par son fils Jean et le personnel qualifié, la relève est assurée pour continuer à servir les clients, à établir leurs choix et à les ­informer des nouvelles tendances dans ce domaine exigeant.

Un homme de coeur

Outre son esprit entrepreneurial hors pair, on retiendra de M. Lemieux sa grande disponibilité à rendre service, sans compter son temps, avec patience et dévouement.

Sa générosité était également reconnue par plusieurs organismes de la région et même à l’international. Il a par exemple meublé une école du Liceo San Francisca au Guatemala pour la communauté des religieuses franciscaines.

Si M. Lemieux était un homme d’une grande générosité, plusieurs se souviendront de lui pour son dynamisme, son énergie et sa bonne humeur. C’était un homme attachant et hospitalier qui savait se mettre au diapason des gens qu’il rencontrait.

Son départ est une lourde perte pour sa famille et ses proches ainsi que pour toute la communauté maskoutaine.

image