9 juin 2011
Cantine Bernard à Sainte-Madeleine
50 ans de frites!
Par: Le Courrier
La Cantine Bernard, située à Sainte-Madeleine, fête ses 50 ans d'existence. Une des trois propriétaires, Sylvie Lacombe, exhibe fièrement les frites qui ont fait la renommée de la place.

La Cantine Bernard, située à Sainte-Madeleine, fête ses 50 ans d'existence. Une des trois propriétaires, Sylvie Lacombe, exhibe fièrement les frites qui ont fait la renommée de la place.

Même au beau milieu de l’après-midi, les clients affluent pour se procurer poutines, frites, hot dogs et autres mets qui ont su faire le renom de l’établissement. Cet été, la Cantine Bernard fête ses 50 bougies. Un anniversaire spécial, que l’icône de la patate soulignera avec ses clients.

Publicité
Activer le son

La mythique cabane à frites a fait du chemin depuis 1951. Originalement située sur la vieille route 9, la cantine a migré avec les années vers le 1400 boulevard Laurier, en d’autres mots la 116.

« C’est sûr que c’est plaisant de célébrer 50 ans, je ne l’avais pas venu venir », affirme Sylvie Lacombe, l’une des propriétaires de la Cantine Bernard.La réputation de la place n’est plus à faire, depuis 50 ans, la grande région montérégienne et plus encore reconnaît le caractère presque patrimonial de cette institution du « fast-food ». Pour souligner la confiance des clients en cette année festive, l’établissement offre une carte fidélité aux consommateurs. D’ailleurs, l’entreprise a organisé il y a quelques semaines une réunion retrouvailles entre les anciens employés. Une soixantaine de personnes a répondu à l’appel. « Cela a toujours été très familial, parmi les employés il y avait des frères et des soeurs, du monde de la région et ça va rester comme ça », explique Mme Lacombe. Elle dirige la Cantine Bernard avec ses deux frères, Gilles et Luc, et fait partie de cette tradition depuis qu’elle est âgée de 13 ans. La journée d’antan est aussi à surveiller. Le 11 juin, le prix des hot dogs, des frites et des liqueurs sera abaissé à 50 sous. Rien ne devrait changer brutalement dans les prochaines années, on ne change pas une formule gagnante. « On a des projets en tête, mais ils ne sont pas concrets […] on veut renforcer nos acquis », explique la propriétaire. Le secret de cette popularité réside dans plusieurs éléments, selon Sylvie Lacombe. Elle explique que les patates utilisées (Golden Rush et supérieures) sont toujours fraîches, pelées la journée même. L’entretien de l’huile a aussi une importance capitale. « Quand on entre dans une cantine et que ça sent la friture, c’est que l’huile n’est plus bonne », affirme Sylvie Lacombe. Selon leur volume de production, ils changent l’huile assez souvent. Et surtout, pas de produits congelés dans les friteuses, exit les pogos et les rondelles d’oignons. La pâte altérerait le goût de l’huile, selon la propriétaire de la Cantine Bernard.Étonnamment, le produit-vedette, la poutine, a pris plusieurs années avant de faire son apparition sur le menu. Armand Bernard, le fondateur, ne voulait rien savoir de la poutine, de la sauce et du fromage. C’est à la suite des pressions des employés qu’il accepta à contrecoeur son ajout. « On lui a tordu le bras […] il n’a jamais été un grand amateur de poutine », raconte Sylvie Lacombe. Si aujourd’hui le commerce ferme ses portes vers 20 h, l’amoureux des frites travaillait jusqu’à 3 h du matin il y a de cela plusieurs dizaines d’années.Une portion de l’émission du 1er juin de L’épicerie sera consacrée à la Cantine Bernard. Même le célèbre cuisinier Ricardo a affirmé que c’était sa cantine favorite dans la dernière édition de sa publication culinaire.@TAB TITRE:50 ans dans la peau de la Cantine Bernard@TAB SOUS-TITRE:1961@TAB TEXTE:Fondation de Cantine Bernard par Armand Bernard (18 ans) à Sainte-Madeleine. Il renomme la Cantine de la gare pour la Cantine Bernard.@TAB SOUS-TITRE:1965@TAB TEXTE:Incendie du commerce.@TAB SOUS-TITRE:1983@TAB TEXTE:Arrivée de la poutine sur le menu.@TAB SOUS-TITRE:1983@TAB TEXTE: Déménagement du commerce en son lieu actuel.@TAB SOUS-TITRE:2002@TAB TEXTE:Incendie du commerce.@TAB SOUS-TITRE:2005@TAB TEXTE:Décès du fondateur, Armand Bernard. Martial Danserault prend la relève.@TAB SOUS-TITRE:2006@TAB TEXTE:Mariette Joyal vend l’entreprise à un groupe formé de Sylvie Lacombe (présidente), Luc Lacombe et Gilles Lacombe (actionnaires).@TAB SOUS-TITRE:2010@TAB TEXTE:Cantine Bernard se classe parmi les 10 patateries les plus aimées des Québécois selon un concours de la chaîne télévisée Historia.@TAB SOUS-TITRE:2011@TAB TEXTE:50e anniversaire.

image