12 mai 2011
650 judokas foulent le tatami du Stade L.-P.-Gaucher
Par: Maxime Desroches
Jérémie Poirier (à droite) a grimpé sur la troisième marche du podium en U-17.

Jérémie Poirier (à droite) a grimpé sur la troisième marche du podium en U-17.

L’heure est au bilan pour le comité organisateur du championnat provincial de judo, qui avait lieu les 7 et 8 mai au Stade L.-P.-Gaucher. Cette troisième expérience depuis 1997 en tant qu’organisation en charge de la compétition aura été une réussite sur toute la ligne pour le Club de judo de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

« Nos installations nous ont valu les éloges des athlètes, des entraîneurs et des accompagnateurs. On s’est même fait dire que l’organisation était digne d’un championnat canadien, surtout avec la présence d’écrans géants dans l’aire de combats. C’est une nouveauté qui en a impressionné plus d’un », a raconté la présidente du club, Sylvie Guertin.

Entre 90 et 100 bénévoles, dont plusieurs parents de judokas, ont vu au bon déroulement de cette fin de semaine de compétition, qui regroupait selon les premières indications plus de 650 participants.« Les gens de partout au Québec ont vraiment bien répondu à l’appel. La participation a été au-delà de nos attentes », a-t-elle ajouté.L’entraîneur du club, Louis Graveline, parlait lui aussi d’un franc succès. « En 1997 et en 2001, on avait aussi reçu de bons commentaires. Mais cette fois, avec l’apport du multimédia et l’expertise dans ce domaine d’un membre du club, Marc Poirier, on a réussi à rendre encore plus stimulante l’expérience des judokas », a-t-il déclaré.Les représentants de Judo Canada présents sur place ont été conquis par l’organisation du championnat à un point tel qu’ils auraient demandé à certains membres du C.A. de s’associer à celui des Jeux panaméricains de 2012.

Des podiums pour le club de Saint-Hyacinthe

Quatre judokas du club de Saint-Hyacinthe ont posé le pied sur le podium au cours de la fin de semaine. Dans la catégorie U-20, Élodie Lavoie a vaincu en finale la championne québécoise en titre Catherine Beauchemin-Pinard, s’emparant ainsi de l’or.

Benjamin Daviau a lui aussi atteint la finale, chez les U-15. Il s’est toutefois incliné dans un combat férocement disputé. Benjamin a tout de même assuré sa qualification au championnat canadien. Son frère William s’est quant à lui emparé de la médaille de bronze dans la catégorie U-13, tandis que Jérémie Poirier a lui aussi pris le troisième rang chez les U-17. Il a ainsi assuré sa qualification au championnat canadien de judo, tout comme Élodie Lavoie et Benjamin Daviau. Cette compétition nationale aura lieu à Sept-Îles, du 1er au 3 juillet.

image