17 septembre 2020
Le pissenlit
À DDI
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

L’an dernier à la même période, la direction du centre de tri DDI à Saint-Pie avait assuré que les montagnes de matériaux secs qui s’entassaient sur son site depuis l’ouverture des installations allaient disparaître comme par magie en deux semaines. Sauf qu’un an plus tard, les montagnes de débris sont encore plus volumineuses. DDI conteste les infractions reçues du ministère de l’Environnement et continue d’affirmer que tout le site sera vidé d’ici la fin du mois. J’ai comme un sentiment désagréable de déjà entendu. Je suis prêt à donner sa chance au coureur, mais soyons sérieux svp. Un centre de tri doit servir à trier. En principe, tout ce qui y entre doit ressortir.

image