4 septembre 2014
le pissenlit
À des embauches
Par: Le Courrier

publicité

L’histoire se répète. La Ville de Saint-Hyacinthe a fait trois embauches mardi soir et elle a trouvé le moyen de n’engager aucun candidat maskoutain. Pour le poste d’agent au développement de la culture, pas moins de 25 Maskoutains avaient envoyé leur CV parmi la centaine reçue. Mais personne n’avait semble-t-il l’expérience de l’heureuse élue à qui on souhaite plus de succès que la supposée perle rare de l’extérieur qu’elle remplace. Pour ma part, je m’interroge sur la pertinence d’un tel poste dans un milieu où la culture se porte assez bien merci, vu la nécessité de construire un centre culturel de 10 M$ pour loger tout le monde.

image