6 mai 2021
La rose
À des frissons
Par: Le Courrier

Il y a longtemps que je n’avais pas bondi de mon siège et eu des frissons en écoutant des matchs de hockey à la télévision.

Publicité
Activer le son

Cela m’est arrivé deux fois lundi soir. Sur le but de Cole Caufield en prolongation face aux Maple Leafs de Toronto. Puis, d’autres frissons en voyant le Maskoutain Philippe Desrosiers sauter sur la glace pour la séance d’échauffement des Panthers de la Floride. Participer à un premier match dans la Ligue nationale de hockey est tout un accomplissement. Voilà un bel exemple de détermination de la part d’un athlète de chez nous qui ne l’a pas toujours eu facile.

image